Projet « Cepaafe » Plus de mille souscripteurs réclament leur argent


01/09/2013
Plus de 1.000 souscripteurs à un projet agricole initié par le Cabinet d’études et de promotion en aménagement agricole, forestier et en gestion environnementale (Cepaafe) réclament le remboursement de leur investissement.

« Nous, les souscripteurs à ce projet, nous nous sommes regroupés en un collectif pour intenter une action civile dans le but d’obtenir le remboursement de nos investissements. Nous sommes plus de 1000 et l’investissement minimum était de 500.000 francs Cfa », a fait savoir Joël Seka, vice-président de cette organisation, le 29 août 2013, au cours d’une visite à notre Rédaction, à Marcory zone 4. Il a indiqué qu’une importante réunion se tiendra, ce samedi 31 août 2013, dans la matinée, à l’immeuble « Le Titanic », au siège du Cepaafe, à Yopougon- Kénéya.

Le promoteur de ce projet, Dogoua Nagui Jean Jacquelin, a-t-il expliqué, est actuellement écroué à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca), suite à une plainte portée par certains souscripteurs à la Police économique, pour escroquerie. « L’action pénale est certes en cours mais nous voulons initier l’action civile pour que nous soit restitué notre investissement. Le contrat qui nous liait stipulait que le souscripteur reçoit 20% du bénéfice, mensuellement. Et, à terme, s’il décide d’arrêter le partenariat, le Cepaafe lui restitue sa mise de base », a-t-il soutenu.

Jonas BAIKEH

|

  • SOURCE: Soir info

Videodrome