Bonne gouvernance: Réconcilier les Ivoiriens avec le système des marchés publics


03/09/2013
Coulibaly Non Karna a présenté l'Autorité des marchés publics, le conférencier
« l’Anrmp s’est résolument inscrite dans la gestion des marchés publics dans la transparence. Les résultats concrets sont enregistrés, mais il faut les renforcer en évitant les dérapages. Sans la mise en pratique de la primauté du droit, de l’obligation de rendre compte, de la réceptivité et de la prospective, de l’efficacité et l’efficience, cet instrument de bonne gouvernance ne jouerait pas pleinement son rôle. Pour notre pays en reconstruction, le vrai rôle de L’Anrmp sera d’amener les Ivoiriens à aussi se réconcilier avec le système des marchés publics ».

C'est en ces termes que Coulibaly Non Kama, président de l'Autorité nationale de régulation des Marchés publics (Anrmp) a expliqué le rôle de l'Autorité qu'il dirige. La rencontre initiée par l'Ong '' Alaco'', récemment à son siège, a permis au patron des Marchés publics d'indiquer que cette Autorité est un instrument de bonne gouvernance. Elle a pour piliers la primauté du droit, l’obligation de rendre compte, la réceptivité et la prospective, l’efficacité et l’efficience, et enfin la transparence. Selon lui, l’Anrmp veille au respect de toutes procédures visant la transparence. Il a énuméré les actions de sensibilisation et de communication qui ont été par son équipe et lui sur le rôle de l'Autorité des marchés publics. A cela s'ajoute la construction d’un centre de formation sur les marchés publics. L'Anrmp, a-t-il rappelé, est rattachée à la présidence de la République depuis le 08 mai 2013. « La transparence dans les marchés publics : rôle de l’Anrmp » était le sujet de la rencontre.

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

Alain Bouabré

|

  • SOURCE: Soir info

Videodrome