Réunions de printemps de la Banque mondiale et du Fmi

Nialé Kaba présente les avancées réalisées et de bonnes perspectives pour la Côte d'Ivoire

Economie
Publié le Source : L'inter
niale-kaba-presente-les-avancees-realisees-et-de-bonnes-perspectives-pour-la-cote-d-ivoire La ministre Nialé Kaba, en avant-plan au micro, a présenté de bonnes perspectives pour la Côte d'Ivoire en matière de relance économique. (Photo : DR)

En marge des réunions de printemps de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (Fmi), une conférence sur l'avenir de l'Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) a eu lieu à Washington.

Saisissant l'opportunité de cette rencontre, la ministre auprès du Premier ministre en charge de l'Economie et des finances, Nialé Kaba a présenté les importantes avancées réalisées par la Côte d'Ivoire dans différents domaines. « En Côte d’Ivoire, après une décennie d’instabilité politique, nous notons une amélioration de la situation sécuritaire à travers l’indice de sécurité sur l’échelle de classement des Nations unies ramené à 1,2 (niveau normal), contre 4 durant la période d’après crise », a affirmé Nialé Kaba qui a noté une volonté politique de réconciliation de la part du Pouvoir avec la mise en place de la Commission dialogue vérité et réconciliation (Cdvr).

Sur le plan économique, Nialé Kaba a indiqué que l’intégration offre une opportunité pour diversifier les économies africaines. « Par ailleurs, les investissements et les réformes structurelles doivent continuer de soutenir la dynamique de croissance économique. En effet, l’investissement continuera d’être un puissant levier à moyen terme pour accélérer la transformation structurelle de notre économie. En effet, en Côte d’Ivoire, le taux d’investissements est passé de 13,6% du Produit intérieur brut (Pib) en 2012, à 17,8% en 2013 et devrait s’établir à 20% en 2014 et 24% en 2015, dont un accroissement de la part revenant au secteur privé. Il convient de noter que de 292,2 milliards de Fcfa d’investissement public en 2011, ce niveau est passé à 942,1 milliards en 2013. Le pays ambitionne de réaliser au moins 1 200 milliards d’investissement public en 2014 », a présenté la ministre Nialé Kaba.

Puis d'indiquer que la Côte d’Ivoire a adopté une stratégie globale de développement à moyen terme, intitulée Plan national de développement 2012-2015, bâti autour de puissants moteurs de croissance et qui a pour ambition de ramener le pays sur un sentier de croissance vigoureuse, soutenue, inclusive et solidaire et créer les conditions pour parvenir à l’émergence à l’horizon 2020. « Dans cette stratégie, le gouvernement ambitionne de porter la part du secteur industriel dans le Pib à 40% en 2020, contre environ 23% en 2012. Pour y arriver, le gouvernement favorisera l’accroissement du taux de transformation des produits agricoles (cacao, noix de cajou, coton, riz), et la diversification du tissu industriel à travers la promotion des Pme », a soutenu le ministre Nialé Kaba.

Irène BATH (Infos : MEF)

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites