Coopération Nord-Sud: La Jica fait don de 258 millions de Fcfa à la Côte d'Ivoire

Publié le Modifié le
cooperation-nord-sud-la-jica-fait-don-de-258-millions-de-fcfa-a-la-cote-d-ivoire Nialé Kaba a échangé le parapheur avec le représentant résident de la Jica, Yonezaki Eiro. (Photo : DR)
Economie

La Côte d'Ivoire et le Japon ont signé, jeudi 31 décembre 2015, un accord de don portant sur un montant de 258 millions de Fcfa relatif au projet pour l’amélioration des programmes télévisés et de l’équipement pour la production des programmes de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (Rti).

La signature a eu lieu au 20ème étage de l'immeuble Sciam, à Abidjan-Plateau, entre la ministre en charge de l'Economie et des finances, Nialé Kaba, et le représentant résident de l’Agence japonaise de coopération internationale (Jica), Yonezaki Eiro. « Le concours financier mis à la disposition du gouvernement ivoirien par le Japon s’élève à cinquante et un millions huit cent mille (51 800 000) yen, soit environ deux cents cinquante-huit millions (258 000 000) de Fcfa. Cet important appui permettra, à n’en point douter, de repositionner la Rti dans cet environnement hyperconcurrentiel de l’audiovisuel », a indiqué la ministre Nialé Kaba. Elle a mentionné que la coopération japonaise concerne tous les secteurs d’activités, sans exception.

Nialé Kaba a confié que cette coopération intervient aussi bien dans l’administration centrale que dans les collectivités décentralisées. « Aussi consiste-t-elle en un transfert de technologies dont la finalité est de permettre à notre pays de se familiariser au modèle de développement du Japon et de l’adapter à la Côte d’Ivoire », a-t-elle justifié.

Le directeur général de la Rti, Amadou Bakayoko, a remercié l'ambassadeur du Japon en Côte d'Ivoire, Kawamura Hiroshi, pour l'engagement de son gouvernement envers la Côte d'Ivoire. Il a rassuré que les équipements mis à la disposition de la Côte d'Ivoire vont permettre de mieux rendre compte des activités, et que les documentaires sur le Japon vont expliquer aux Ivoiriens un certain nombre de savoirs du Japon en matière de technologie.

Le représentant résident de la Jica, Yonezaki Eiro, a indiqué que toutes ces actions visent, pour la structure qu'il représente, à participer à l'émergence de la Côte d'Ivoire à l'horizon 2020. La coopération entre le Japon et la Côte d’Ivoire, faut-il le noter, se porte bien. Pour preuve, il y a quelques mois, un accord de don relatif à l’édification de l’échangeur de l’Amitié ivoiro-japonais, d’un montant de vingt-cinq milliards de Fcfa, a été signé.

Irène BATH

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites