Transport urbain: Les taxis compteurs suspendent leur grève


09/05/2012
Le président par intérim du GPTC, Coulibaly Adama (Ph. d'archives)
Pour protester contre le prélèvement de l'Impôt sur les traitements et salaires (ITS), le Groupement des professionnels de taxis compteur d'Abidjan (GPTC) avait annoncé, le 01er mai 2012, un mot d'ordre de grève qui devrait entrer en vigueur aujourd'hui mercredi 09 mai.

A la veille de cette échéance, le président par intérim dudit groupement, Coulibaly Adama, a initié une rencontre avec la presse hier mardi à Treichville pour annoncer la suspension de cette grève. Arguments avancés par le groupement des professionnels, des discutions entamées aussi bien avec la Direction générale des Impôts qu'avec le ministère des transports ''ont considérablement évolué''. Il s'agit du report de la date butoir du 30 avril au 30 juin 2012 afin de permettre à chaque partie de mener des réflexions devant aboutir à une solution consensuelle définitive ; la suspension de la pénalité sur la patente 2012 ; l'engagement de l'Etat à mettre sur pied un comité en vue de la répression, dès le mois de juin, des wôrô-wôrô banalisés ; et enfin, l'engagement ferme du ministre des Transports à prendre en compte les revendications. Tout en invitant le gouvernement à mettre tout en oeuvre pour respecter ses engagements, le Groupement des professionnels des taxis compteur a montré sa détermination à rester vigilant ''quant au respect des mesures transitoires et se réserve le droit de réagir si la situation l'exige''.

G de Gnamien

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2

 

Videodrome