Autoroute du nord

Fofana Siandou (Dg du Fer) : « Le péage rapporte 9 milliards Fcfa par an »

Deux ambulances disponibles pour la prise en charge des accidentés
24/10/2016
Le Dg du Fer, Siandou Fofana, en avant-plan à droite, a présenté l'ambulance médicalisée au Dg du Samu, Dr Jacques Sissoko, à gauche. (Photo DR)
« Par an, le péage ne rapporte que 9 milliards de Fcfa. Dans cette somme, il faut traiter le service de la dette qui est un peu plus de 8 milliards de Fcfa. C'est très difficilement qu'on arrive à boucler le budget de fonctionnement lié au péage et son entretien et tous les problèmes de réparation auxquels nous faisons face », a déploré le directeur général du Fonds d'entretien routier (Fer).

Siandou Fofana a présenté ce bilan partiel de la gestion du péage sur l'autoroute du Nord hier, vendredi 21 octobre 2016 au siège du Fer, à Abidjan-Plateau. Le Dg du Fer est formel que le péage ne rapporte pas d'importantes ressources pour permettre de réaliser des investissements d’envergure sur l'autoroute du Nord. Notamment, l'acquisition d'un hélicoptère pour la surveillance aérienne de ladite autoroute. « Un hélicoptère de cette nature, avec tous ses équipements, il faut compter entre 8 et 9 milliards de Fcfa », a informé Siandou Fofana qui, du moins, est optimiste quant à l'atteinte de cet objectif. « Nous comptons très rapidement discuter avec le Premier ministre, Daniel Kablan Duncan, pour voir la faisabilité de ce projet d'hélicoptère qui, de mon point de vue, est louable. Mais pour le moment, nous faisons la politique de nos moyens en attendant d'avoir les grands moyens pour pouvoir faire face à ce besoin », a-t-il dit.

Pour l'heure, le premier responsable du Fer promet de déployer à proximité de l'autoroute, et cela dès le mois prochain, un service médical pour la prise en charge urgente des accidentés de la route. Il a annoncé, à cet effet, une commande d'équipements de pointe. Siandou Fofana a évoqué également le démarrage, les prochains jours, des travaux de construction de l'aire de stationnement, de repos et de loisir. Il a donné toutes ces informations à l'occasion de la remise de deux ambulances médicalisées au Service d'aide médicale urgente (Samu).

Justifiant ce don, il a affirmé qu'il s'agit pour sa structure, en charge de l'exploitation du péage sur l'autoroute du Nord, d'aider à la sauvegarde de la vie humaine, en assurant une prise en charge des accidentés de la route. Il a appelé à garder le cap sur le futur en faisant une bonne exploitation des ambulances remises. Réceptionnant le don, le Dg du Samu, docteur Jacques Sissoko, a rassuré sur le bon usage de ce matériel roulant. Il a indiqué que ces ambulances viennent augmenter la capacité d'intervention de ses services.

Docteur Sissoko a rappelé qu'au titre de l'année 2015, l'on a enregistré 10 632 accidents de la route, qui ont fait 883 personnes tuées, 8 269 blessés gravement et 9 682 blessés légers, avec un taux de gravité de 8,30 %. Il a noté, entre autres causes des accidents de la route, la qualité des routes ivoiriennes. « Plus vous nous donnez de bonnes routes, plus les usagers vont très vite. Ce qui est à l'origine des accidents de la route », a souligné le Dg du Samu.

Il faut noter qu'en plus des deux ambulances, le Fer a également offert au Samu un budget de carburant, des équipements en matériel biomédical et des frais de réparation mécanique.

Irène BATH

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Irene Bath

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2

Videodrome