Pénurie d'eau à Yopougon : Les femmes bloquent les routes ; un agent de la sodeci intercepté

Economie
Publié le Source : Soir info
penurie-d-eau-a-yopougon-les-femmes-bloquent-les-routes-un-agent-de-la-sodeci-intercepte

Les femmes de la commune de Yopougon, quartier millionnaire, ont manifesté le mercredi 9 mars 2017, pour le manque d'eau potable depuis plusieurs mois.

 Elles cherchaient le moyen par lequel elles pouvaient se faire entendre. Et selon elles, elles l'ont trouvé. C'est une centaine de femmes qui se sont mobilisées afin de participer à cette manifestation. Commerçantes pour certaines, ménagères, parentes d'élèves pour d'autres, sont sorties tôt le matin, pour entamer une marche pacifique. Cette situation a rendu impossible la circulation des véhicules. Elles manifestaient bruyamment, scandant ‘’on veut de l’eau, on veut de l’eau’’. Cette marche prévue pour l'après-midi du mercredi, a été finalement exécutée le jeudi 9 mars 2017. Mme Fe Danielle, commerçante, qui a aussi participé à la marche, a expliqué que, de 5 h jusqu’à 7 h du matin, les femmes dudit quartier ont crié leur ras-le-bol de pénurie d'eau, qui dure depuis maintenant 6 mois.

A lire aussi: Approvisionnement en eau potable/ L'Uemoa offre plus de 400 ouvrages hydrauliques à la Côte d'Ivoire

« Nous sommes fatiguées de transporter de l'eau toujours. En plus, nous recevons des factures depuis les 6 mois, pourtant, nous n'avons pas d'eau courante », a-t-elle déploré. Un agent de la Société de distribution d'eau de Côte d'Ivoire (Sodeci), qui passait dans les environs, a été intercepté par les femmes qui voyaient en lui toute la Sodeci. Mais la police, présente sur les lieux pour accompagner et sécuriser les femmes dans cette marche, a évité le pire. Il a été relâché quelques minutes après. D'un autre côté, Mme Bogné Fidéline, participante de la marche, a expliqué le calvaire que vivent les populations au quartier. « Nous achetons un bidon d'eau à 200 F cfa. Certains puisent 50 bidons par jour. Souvent nous sommes obligées de nous rendre à Wassakara (autre quartier de Yopougon), pour acheter les bidons », s'est désolée Fideline. « Nous souhaitons l'annulation des factures de la période de pénurie et demandons à la Sodeci de nous envoyer l'eau » ont-elles plaidé.

En attendant, elles ont annoncé d'autres manifestations dans les prochains jours, si leurs attentes n'ont pas de réponse un bref délai.

 

Wilson GNONZION (stg)

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.