La monnaie unique de la cedeao : Tout sur les engagements ''concrets'' d'Accra

Economie
Publié le Source : L'inter
la-monnaie-unique-de-la-cedeao-tout-sur-les-engagements-concrets-d-accra

La cinquième réunion de la ''Task Force'' présidentielle sur le programme de la monnaie unique de la Cedeao (Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest), s’est tenue le 21 février 2018 à Accra, République du Ghana.

Plusieurs engagements ont été pris au terme de la réunion, qui laissent espérer que la monnaie unique de la Cedeao sera certainement une réalité à l'échéance indiquée. A savoir, 2020. D'abord, c'est une nouvelle feuille de route qui a été adoptée, que les chefs d’État appellent feuille de route révisée.

Ce document, apprend-on, définit les différentes activités à exécuter pour parvenir au plus vite à la monnaie unique. Il précise également les échéances de mise en œuvre desdites activités, ainsi que les moyens à mobiliser à cet effet. Ce sont 10 programmes qui ont été retenus à l'issue de la rencontre d'Accra, et qui se déclinent en 35 activités. Tout ceci, chiffrés à environ 5 millions de dollars, soit, environ 2,6 milliards de Fcfa. Comme pour démontrer leur détermination à aller résolument vers cette union monétaire dans la sous-région ouest africaine, séance tenante, les chefs d’État, membres de la ''Task Force'', ont fait un tour de table [au cours de la réunion] pour instruire les uns et les autres sur la question de la mobilisation de ces ressources. Les institutions bancaires, et les banques centrales, notamment, ont été mises à contribution, y compris les États eux-mêmes. Et des engagements fermes ont été pris à ce sujet. C'est cela qui a fait dire au ministre ivoirien de l’Économie et des Finances, Adama Koné, que « la feuille de route [révisée adoptée], confirme que la monnaie unique sera une réalité en 2020. Les activités contenues dans cette feuille de route sont couvertes financièrement. Il reste donc à les déployer ».

A lire aussi: Cedeao/ Création de la monnaie unique : La Côte d’Ivoire prête

Ce travail de déploiement va démarrer effectivement dès le deuxième trimestre de l'année 2018. Certainement avant le mois de mai, puisque la prochaine réunion d'évaluation se tiendra dans ce mois à Niamey, au Niger. L’une des grandes décisions aussi contenues dans la nouvelle feuille de route, est la création dès cette année 2018, d’une institution monétaire de la Cedeao. Son rôle sera de « fédérer et rationaliser les multiples institutions existantes et de réduire les critères de convergence qui doivent passer de onze points à six ». En dehors de l'adoption de la nouvelle feuille de route qui constitue un pas important dans la marche vers l'objectif de 2020, les chefs d’État, chargés de conduire le projet, ont réaffirmé, à tous les niveaux, leur détermination, mais surtout leur volonté d'aller à la monnaie unique. L'objectif étant de parvenir au plus vite à une ''Cedeao des peuples'' avec un espace économique plus viable.

En dépit de la multiplicité des rencontres qui ont eu lieu jusqu'à ce jour, certaines questions demeurent sans réponse claire. Entre autres, quelle appellation prendra la monnaie unique de la Cedeao ? L'idée est-elle d'élargir l'usage du Fcfa (déjà utilisé par 8 pays de la zone) aux autres États membres de la région ? Quelle sera la valeur de cette devise ? Autant d'interrogations qui auront, peut-être un début de réponse, à partir de la rencontre de mai prochain.

 

Elysée LATH

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.