×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 106

Yamoussoukro: La SICTA se dote d'une station ultramoderne aux normes internationales


12/02/2012
Yamoussoukro, 11 fév (AIP) - La Société ivoirienne de contrôle technique automobile et industriel (SICTA) a présenté, au ministre des Transports, aux autorités locales et aux transporteurs sa station permanente ultramoderne répondant aux normes internationales, d'un coût de plus de 100 millions de FCFA.

Selon le DG de la SICTA, Emile Ya Kouassi, la satisfaction de la clientèle est au coeur de l’action de sa structure.

"Depuis plusieurs années, la SICTA s'est engagée dans un vaste et ambitieux programme de modernisation et de rénovation de ses stations sur toute l'étendue du territoire national. Aujourd'hui, c'est au tour de la station de Yamoussoukro d'être outillée aux normes internationales en matière de contrôle technique automobile pour un investissement de 100.122.442 FCFA", a-t-il expliqué.

M. Ya Kouassi a ajouté que cela va permettre d'accélérer et faciliter la visite technique, d’une part et d'autre part, sécuriser davantage de vies humaines sur les routes ivoiriennes.

La nouvelle configuration de la station qui existe depuis 25 ans, à travers ses installations ultramodernes, réduit l'intervention de l'homme avec à la clé, l'éradication de la corruption et l'augmentation du nombre de véhicules à traiter, a fait savoir le DG de la SICTA.

"... Ce sont en moyenne 50 véhicules par jour qui passeront les contrôles techniques sans grande intervention humaine, avec deux services notamment la visite technique et la pose de la plaque d'immatriculation", a expliqué Emile Ya Kouassi.

Selon lui, après Yamoussoukro, toutes les stations, jusqu'en fin 2012, seront rénovées.

Livrant ses perspectives, Ya Kouassi a annoncé qu'une station spéciale pour les poids lourds va être créée à Abobo, une nouvelle sera créée à Odienné tandis que celles de Man et de Korhogo vont être rénovées.

Quant au PCA de la structure, Dominique Gouverneur, il s'est engagé à atteindre les objectifs assignés à la SICTA.

"Vous avez fixé des objectifs bien définis, je vous assure que nous allons nous y atteler... Nous nous engageons à poursuivre nos investissements pour accompagner la Côte d'Ivoire dans son développement... Nous travaillons à l'amélioration du parc automobile en Côte d'Ivoire en contrôlant les véhicules d'occasion importés... Nous ambitionnons d'être certifiés ISO 9002 avant la fin de 2012", a-t-il promis.

La SICTA a deux missions essentielles notamment le contrôle de l'état de sécurité des véhicules en Côte d'Ivoire et la promotion de la réglementation automobile en vigueur, c'est-à-dire le respect de la législation automobile tel que stipulé par le décret N° 64-212 du 26 mai 1964, rappelle-t-on.

Depuis 2011, elle se positionne au 5ème rang mondial des filiales du groupe SGS opérant dans le contrôle technique automobile dans 46 pays, relève-t-on.
(AIP)
Zgrp/kp

Videodrome