District d’Abidjan: La traque lancée contre les deux et trois roues lancée, 364 engins mis en fourrière


10/05/2019
District d’Abidjan: La traque lancée contre les deux et trois roues lancée, 364 engins mis en fourrière
Le Commissaire principal de Police Abdul Kader

Indésirables dans le transport urbain d’Abidjan, les engins à deux roues utilisés comme moyens de transport pour les personnes et les marchandises dans certains quartiers, sont traqués par le gouvernement, depuis quelque temps.

Et, au terme seulement d’une journée d’opération de contrôle des motos et tricycles dans le District d’Abidjan lancée par le ministre du Transport, Amadou Koné, le mardi 7 mai 2019, le Commissaire principal de Police chargé de la Police spéciale de la sécurité routière, Abdul Kader, a appris, aux journalistes que 364 engins (dont 219 deux roues et 145 trois roues) ont été saisis et mis en fourrière. En effet, dans le cadre d’un point presse qu’il a animé, au soir du mardi 7 mai, au ministère du Transport, au Plateau, le Commissaire principal Abdul Kader a précisé que la préfecture de Police en a saisis 65, Abobo 26, Port-Bouët 67, Yopougon 34, Adjamé 64, Cocody 64. Un total de 364 motos et tricycles en fourrière pour le début de cette opération qui s’étendra, selon le Commissaire principal de Police chargé de la Police spéciale de la sécurité routière, sur 30 jours. Le conférencier a fait observer que pour cette opération, l’accent a été mis sur le non-respect des règles de sécurité routière, l’assurance et l’accord d’autorisation dans le secteur du transport.

Pour rappel, dans un récent communiqué, le ministre Amadou Koné a indiqué que les activités de transport de personnes ou de marchandises sont soumises à autorisation préalable et à un régime particulier d’assurance qui, à ce jour, ne prend pas en compte les motos-taxis et tricycles. En conséquence, tous les propriétaires et conducteurs de ces engins, à Abidjan, ont été appelés à mettre fin immédiatement à leurs activités sous peine de voir leurs moyens de transport être mis en fourrière. La Police nationale veille au respect de cette décision.

Hermance K-N

 

Hermance K-N

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2