Axe Abidjan-Abengourou : Gros camions et petits véhicules doivent payer désormais pour la route

Publié le
axe-abidjan-abengourou-gros-camions-et-petits-vehicules-doivent-payer-desormais-pour-la-route La station de pesage d'Abengourou représente le 9ème poste construit qui vient renforcer ce type d’infrastructures en Côte d’Ivoire.
Economie

Un séminaire sur la mise en exploitation du poste de péage de Moapé et du poste de pesage d’Abengourou a eu lieu du 2 au 4 juillet 2019, à Abengourou. Objectif de cette rencontre, sensibiliser les participants sur le bien-fondé du projet d’ouverture du poste à péage de Moapé et la mise en service de la station de pesage d’Abengourou, afin de bénéficier de l’implication de tous les acteurs.

Sensibiliser les participants sur le bien-fondé du projet d’ouverture du poste à péage de Moapé et la mise en service de la station de pesage d’Abengourou ; bénéficier de l’implication de tous les acteurs dans la mise en œuvre et la réussite du projet ; mettre en mission les préfets de région auprès de leurs populations respectives pour relayer le message du Fonds d’entretien routier (Fer) et avoir l’adhésion de celles-ci au projet d’ouverture du poste de péage de Moapé ; faire connaître les modalités de gestion du poste à péage et avoir l’adhésion des participants. Tels sont les objectifs du séminaire organisé du 2 au 4 juillet 2019, à Abengourou par les responsables du Fer. Les travaux se sont déroulés en plénière sur le thème : « Avantages et conditions d’exploitation des postes de péage et de pesage sur la route de l’Est (Route nationale A1) ». Différentes thématiques ont été abordées au cours de cette rencontre. A savoir notamment : l’importance de la route dans le développement de l’activité économique, la présentation de la Route de l’Est, le coût d’investissement et d’entretien de la Route de l’Est, l’optimisation du coût d’entretien routier et les opportunités de la mise sous péage de la route de l’Est.

En marge de cette rencontre, la station de pesage des poids lourds d'Abengourou construite et financée par l'Union Européenne (Ue) a été mise en service officiellement le jeudi 4 juillet 2019.

Yao Aristide, Directeur de cabinet du ministre de l'Équipement et de l'Entretien routier a fait savoir que l'ouvrage s'inscrit dans le cadre du respect par l'État de Côte d'Ivoire de la réglementation communautaire relative à la préservation du patrimoine routier de l'espace Uemoa. « En effet, l'application du règlement 14 de l'Uemoa relative à l'harmonisation au sein de  l'union des normes de contrôle des gabarits, des poids lourds et des charges à l'essieu des véhicules poids lourds démarrée officiellement à Allokoi Kouté en Novembre 2014 s'étend progressivement sur l'ensemble du réseau routier ivoirien », a-t-il dit.

Pierre Trellu, chargé de Programme infrastructure section coopération de l'Ue, a expliqué que le pesage s'impose car il contribue à l'entretien du réseau routier.

Diaby Ibrahim, Directeur du Haut conseil du transport routier a exprimé la satisfaction des transporteurs pour la mise en service du poste de pesage. Il a souligné que le développement du transport routier passe par la qualité du réseau routier.

Le Directeur général (Dg) du fer, Lanciné Diaby a justifié la mise en place de postes de pesage sur les principaux axes routiers de la Côte d’Ivoire, faisant remarquer que l’objectif est de contrôler les camions qui transportent les marchandises.

Irène BATH (Infos : Sercom)