Débrayage des mareyeuses de Locodjro: Ce qu’il s’est passé, jeudi


03/08/2019
Débrayage des mareyeuses de Locodjro: Ce qu’il s’est passé, jeudi
Le débarcadère de Locodjro attend sa pleine utilisation.

Débuté le lundi 29 juillet 2019, le mécontentement généralisé des mareyeuses et autres transformatrices de poissons a eu sa pause, jeudi 1er août 2019. De fait, après plusieurs jours de manifestations dans les rues de Locodjro ponctuée d’une rencontre sans solutions avec le ministre des Ressources animales et halieutiques, Kobenan Adjoumani, ainsi que le blocage des activités de l’équipe de Coordination du projet de construction et de gestion du débarcadère de Locodjro, les dames de la Coopérative des mareyeuses et transformatrices de produits halieutiques d’Abidjan (Cmatpha) ont rencontré ladite coordination, jeudi.

 

Il s’est agi, selon nos sources, d’échanger sur ce qui fâche : le non approvisionnement du point de débarquement de pêche Mohamed VI par les pêcheurs, la situation délétère des mareyeuses et transformatrices du débarcadère de Locodjro, le financement des activités des mareyeuses, etc. Nos sources nous ont appris qu’à la rencontre, le Coordonnateur du projet de construction et de gestion du débarcadère de Locodjro, Dr Yacouba Koné, et son équipe ont rassuré les dames de la Cmatpha quant à un appui financier du gouvernement. D’ailleurs, la rencontre avec la Coopérative a été initiée à la suite d’une réunion de la Coordination au ministère des Ressources animales et halieutiques. Aussi, les dames, qui ont posé leurs préoccupations liées à leurs besoins financiers, ont-elles été rassurées par Dr Yacouba Koné.

Présents à cette rencontre, les pécheurs ont fait savoir qu’ils fréquentent moins le débarcadère de Locodjoro, restauré depuis plus d’un par le Roi Mohamed VI, que celui d’Abobodoumé parce que les femmes de Locodjro n’ont pas les moyens de payer leurs poissons.

Sans suspendre leur débrayage sur le terrain, les mareyeuses ont dit attendre la réalisation des promesses avant toute suspension officielle.

Pour rappel, depuis le lundi 29 juillet 2019, la présidente de la Cmatpha, Déborah Gnéné, et les membres de la Coopérative ont perturbé la circulation devant le débarcadère de Locodjro pour manifester leur mécontentement quant au blocage de leurs activités lié non seulement à la non fréquentation du débarcadère par les pécheurs du point de débarquement de pêche Mohamed VI, mais aussi à leur manque de ressources financières dû à l’absence d’activités.

Hermance K-N

 

Hermance K-N

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2