Archibat 2019 : De grands groupes se signalent pour la 7ème édition


02/10/2019
Archibat 2019 : De grands groupes se signalent pour la 7ème édition

Plus de 300 entreprises présentes pour une surface d’exposition de 10 000m², plus de 30 000 visiteurs attendus et 5 panels organisés pour du 1erau 5 Octobre 2019 au futur parc des expositions de Port-Bouët.

La 7ème édition du Salon de l’Architecture et du Bâtiment (Archibat) ouvert, ce mardi 1er octobre 2019, par le ministre de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme, Bruno Nabagné Koné, promet, selon les organisateurs et le parrain, Bruno Koné. En effet, portant sur le thème « L’Habitat pour tous », le salon a mobilisé plusieurs entreprises, notamment l'Association des producteurs de ciment de Côte d'Ivoire (Apcci), notamment le groupe LafargeHolcim Côte d’Ivoire (Binastore), la Sotaci (sponsor leader de Archibat 2019), Yeshi Group (Rimco, Bernabé Côte d'Ivoire, "Mr Bricolage", Les Galeries Peyrissac, HAIER, Technibat), Universelle Industries, une délégation d’entreprises tunisiennes, la Compagnie ivoirienne d’Électricité (Cie), la Société de distribution d’eau de la Côte d’Ivoire (Sodeci), des aménageurs, etc. Selon le ministre Koné, le gouvernement ivoirien a pris des dispositions pour faire avancer le monde de la construction. Ainsi, des réformes ont été prises et des actions posées. Au nombre de ces actions, il a cité l’autorisation exigée de construction. Pour lui, les différents acteurs impliqués dans la construction doivent jouer leur rôle et chacun doit respecter la loi.

Avant le ministre, dans un discours appelant à une réaction gouvernementale urgente, le président du Conseil national de l’Ordre des Architectes de Côte d’Ivoire (Cnoa), Monsieur Abdoulaye Dieng, a relevé l’abus fait aux architectes inscrits régulièrement au Cnoa. Il a révélé que les activités effectuées de façon générale n’impliquent guère les architectes. Toute chose qui impacte d’ailleurs leur présence à Archibat parmi les exposants, car ce ne sont que deux architectes ivoiriens qui ont pu s’offrir des stands. M. Dieng a pratiquement sommé les multinationales qui ignorent les architectes ivoiriens de revoir leurs calculs en les intégrant faute de quoi elles seront frappées par la loi. Aux nouveaux arrivés, il a conseillé de suivre ces conseils parce que les architectes ne veulent plus se laisser faire. La fin de ce discours a connu des applaudissements nourris de la part des membres du Cnoa.  

Pour les différentes analyses, le responsable du comité scientifique, a invité tous les acteurs privés comme publics à s’impliquer en vue de réflexions sur les nouveaux paradigmes et les innovations.

 

Hermance K-N

Hermance K-N

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2