Lutte contre le Covid-19 :

La Côte d'Ivoire obtient un financement additionnel de 21 milliards Fcfa de la Banque mondiale ; 32 milliards Fcfa pour la production de statistiques

Economie
Publié le Source : Linfodrome
la-cote-d-ivoire-obtient-un-financement-additionnel-de-21-milliards-fcfa-de-la-banque-mondiale-32-milliards-fcfa-pour-la-production-de-statistiques Le ministre Adama Coulibaly a remercié la Banque mondiale pour son assistance constante à la Côte d'Ivoire. (Ph : DR)

Une double cérémonie de signatures de l’Accord de financement du Projet de riposte au Covid-19 et de Renforcement de la capacité de préparation du système de santé aux épidémies et celui du Projet d’harmonisation et d’amélioration des statistiques en Afrique de l’Ouest, entre l’État de Côte d’Ivoire et la Banque mondiale a eu lieu ce mardi 5 mai 2020 à Abidjan-Plateau.

La Côte d'Ivoire a bénéficié, ce mardi 5 mai 2020, de deux prêts de la Banque mondiale. L'un d'un montant de 21 milliards Fcfa est destiné au Projet de riposte au Covid-19 et de renforcement de la capacité de préparation du système de santé aux épidémies (Projet d’urgence Covid-19) et l'autre d'un montant de 32 milliards Fcfa, au Projet d’harmonisation et d’amélioration des statistiques en Afrique de l’Ouest. Ces deux financements octroyés sous forme de Crédit IDA (Association internationale de développement) ont fait l'objet de signatures entre le ministre de l'Économie et des Finances, Adama Coulibaly et la Directrice des Opérations de la Banque mondiale pour la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Togo, et la Guinée, Mme Coralie Gevers, au cours d'une cérémonie au 20ème étage de l'immeuble Sciam à Abidjan-Plateau.

Le Projet de riposte au Covid-19 et de renforcement de la capacité de préparation du système de santé aux épidémies (Projet d’urgence Covid-19) est destiné à la prise en charge des interventions d’urgence face au Covid-19 ; la Communication d’informations sanitaires et de mobilisation communautaire et la Gestion, le Suivi et l’Évaluation de l'exécution du Projet.

Le Projet d’harmonisation et d’amélioration des statistiques en Afrique de l’Ouest est un Projet à caractère régional qui vise à renforcer le système statistique de la Côte d’Ivoire en vue d’harmoniser, produire, diffuser et optimiser l’utilisation des statistiques économiques et sociales de base. Il s’articule autour de trois composantes. À savoir une composante régionale, une composante propre à chaque pays et une composante gestion et mise en œuvre du Projet.

Irène BATH