Côte d’Ivoire / Appui aux entreprises sinistrées : Voici les conditions à remplir pour bénéficier des fonds Covid-19


21/05/2020
Côte d’Ivoire / Appui aux entreprises sinistrées : Voici les conditions à remplir pour bénéficier des fonds Covid-19
Le ministre de l'Economie et des Finances a procédé à la remise des premiers chèques. (Ph: DR)

Les Fonds d’appui aux entreprises sinistrées du fait de la maladie à coronavirus (Covid-19) sont désormais opérationnels.

A l’occasion de la cérémonie de remise de chèques aux bénéficiaires des fonds de soutien mis en place par le Gouvernement pour atténuer l’impact économique et social de la pandémie de Covid-19, le ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, a rappelé les conditions à remplir pour accéder à ces fonds.

Le ministre a indiqué que pour bénéficier du Fonds de soutien aux grandes entreprises (Fsge) doté d’une enveloppe maximum de 10 milliards Fcfa dans la phase transitoire (sur la période du 15 mai au 15 juin 2020), il faut être une entreprise de droit ivoirien implantée sur le territoire national et ayant enregistré un chiffre d’affaires supérieur à un milliard Fcfa sur les trois années consécutives (2017, 2018 et 2019) ; être en activité effective et continue sur au moins deux années fiscales 2018 et 2019 ; être à jour de ses déclarations fiscales et sociales au 31 janvier 2020 et avoir enregistré une baisse du chiffre d’affaires d’au moins 30% au premier trimestre 2020 comparativement au premier trimestre 2019. Dans cette phase transitoire, le Fsge-Covid-19 intervient à travers l’octroi de prêts directs à taux réduit aux entreprises éligibles. Le montant maximum par entreprise bénéficiaire est de 500 millions Fcfa.

Les demandes de prêts doivent être formulées auprès du Secrétariat exécutif du Fonds, assuré par le ministère du Commerce et de l’Industrie (cellule d’exécution du Parcsi).

Le ministre Souleymane Diarrassouba a encouragé les entreprises bénéficiaires à faire bon usage des fonds pour préserver l’emploi et maintenir durablement leurs activités tout en respectant les engagements pris dans le cadre de ces prêts.

S’agissant du Fonds de soutien aux Pme (Fspme), en plus des critères ci-dessus énumérés, les entreprises doivent fournir une note sur le plan de continuité des activités (pour les prêts).

La Côte d’Ivoire, faut-il le rappeler, a mis en place un Plan de soutien économique, social et humanitaire, d’un montant de 1 700 milliards Fcfa (soit environ 5% du Produit intérieur brut - PIB), visant à atténuer l’impact de la crise sanitaire de la pandémie Covid-19 sur l’économie ivoirienne, et plus généralement à protéger les populations les plus vulnérables. Au titre de ce plan, figure la mise en place de plusieurs fonds de soutien au secteur privé : le Fonds de soutien aux grandes entreprises (Fsge) ; le Fonds de soutien aux Pme (Fspme) ; le Fonds d’appui aux acteurs du secteur informel (Fasi) et le Fonds national spécial de solidarité et d’urgences humanitaires (Fnsuh).

Avec une dotation initiale de 100 milliards Fcfa, dont 30 milliards Fcfa actuellement disponible, le Fsge-Covid 19 vise à apporter un soutien financier aux Grandes entreprises du secteur privé sur toute l’étendue du territoire national dont les activités ont été affectées négativement par la crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19. L’objet de ce fonds est de financer les besoins nécessaires au maintien de l’outil de production et des emplois ainsi qu’à la relance des activités des grandes entreprises.

Pour permettre à un grand nombre d’entreprises d’en bénéficier, tous les secteurs d’activités sont éligibles au financement du fonds, avec une priorité donnée aux entreprises appartenant aux secteurs d’activités fortement affectés par la crise, notamment le Tourisme et Hôtellerie, la Restauration, le Transport et le Commerce.

Irène BATH

Irene Bath

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

Videodrome