Cedeao/ Création de l’Eco : Mamadou Koulibaly attaque Alassane Ouattara et Emmanuel Macron « Ils ont juste voulu un changement de nom »


04/06/2020
Cedeao/ Création de l’Eco : Mamadou Koulibaly attaque Alassane Ouattara et Emmanuel Macron « Ils ont juste voulu un changement de nom »
Pour Mamadou Koulibaly, la force de l’eco va dépendre de la qualité de sa gestion et de celle des économies individuelles.

Mamadou Koulibaly, fondateur de Liberté et démocratie pour la République (Lider) s’est attaqué aux présidents ivoirien et français, Alassane Ouattara et Emmanuel Macron. C’était lors de son émission hebdomadaire dénommée « Jeudi, c'est Koulibaly », du jeudi 04 juin 2020. Sa sortie a porté sur la création de l’eco, les problèmes rencontrés pour la réalisation de ce projet et des propositions adressées aux Etats africains.

Le fondateur de Lider a dénoncé certaines initiatives des présidents ivoirien et français concernant la création de l’eco, la future monnaie unique de l’espace Cedeao (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest). L’homme politique a considéré leur annonce sur l’eco comme "une erreur de casting". « Il ne faut pas prendre cette annonce au sérieux. Cet éco a été mal présenté. Ça a créé beaucoup de confusion. Il faut l’oublier. Il ne faut plus en parler. Ils ont juste voulu faire en sorte que le Cfa disparaissant soit remplacé par l’éco, juste un changement de nom avec la même parité fixe avec l’euro, les mêmes réserves de change au trésor, les mêmes banques centrales. Et demander ensuite au Nigeria, au Ghana, à la Guinée, au Libéria, à la Sierra Léonne (entre autres, ndlr) de rentrer dans ce dispositif. Ce que bien-sûr les populations et les officiels de ces pays ont refusé », a critiqué Mamadou Koulibaly.

Selon ce dernier, « le Cfa n’est pas une monnaie. C’est un traité de coopération monétaire entre la France et ses partenaires africains ». Il a, par ailleurs, souhaité que toute l’Afrique Cfa se mette ensemble pour élaborer une zone monétaire de l’éco, valable de Dakar à Libreville. Pour Mamadou Koulibaly, il n’est pas trop tard et les pays d’Afrique centrale pourraient suivre cet exemple. Il a préconisé une rencontre de travail entre les techniciens d’Afrique de l’ouest francophone Cfa et d’Afrique centrale francophone Cfa.

Le fondateur de Lider a expliqué que les Cfa d’Afrique de l’ouest et d’Afrique centrale sont différents parce que personne ne respecte les traités établis. L’homme politique a fait un petit cours d’histoire sur le Cfa et envisagé que l’Afrique suive le cas américain dans lequel plusieurs pays sont réunis en un Etat fédéral. « Cette option est possible si nos chefs d’Etats sont sincères et veulent vraiment l’intégration africaine. S’ils ne sont pas sincères, alors que chacun crée sa monnaie, qu’on fasse des places financières et qu’on signe des accords de coopération les uns avec les autres », a-t-il déclaré.

Mamadou Koulibaly a confié sa vision de l’eco. « La force de l’eco va dépendre de la qualité de sa gestion et de celle des économies individuelles, pas leurs richesses et pas leur fortune, mais la bonne gestion. Cette monnaie ne sera arrimée à aucune autre monnaie dans le monde. Elle sera gérée comme un panier. C’est une innovation majeure pour les différents pays », a-t-il dit.

Eddy BIBI

Eddy BIBI (Stg)

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2