Programmation budgétaire 2021-2023 : Moussa Sanogo dévoile les ressources du budget de l'État


30/06/2020
Programmation budgétaire 2021-2023 : Moussa Sanogo dévoile les ressources du budget de l'État
Moussa Sanogo a affirmé que les ressources du budget de l'État sur la période 2021-2023 resteront dominées par les ressources intérieures. (Ph : DR)

Le projet de budget de l'État pour l'année 2021 s'établirait à 8 629,1 milliards Fcfa et devrait s'accroître pour atteindre 9 129,8 milliards Fcfa en 2022 et 9 916,3 milliards Fcfa en 2023.

Face aux députés de la Commission des affaires économiques et financières (Caef) dans le cadre d'un débat d'orientation budgétaire, mardi 30 juin 2020, à l'Assemblée nationale, à Abidjan-Plateau, le ministre en charge du Budget et du Portefeuille de l'État, Moussa Sanogo a dévoilé les ressources du budget de l'État. Il a indiqué que les ressources du budget de l'État sur la période 2021-2023 resteront dominées par les ressources intérieures, à savoir les recettes fiscales et non fiscales, les ressources de trésorerie hors empruts-programmes et emprunts-projets, qui représentent en moyenne 77,3 % sur la période. Le ministre a confié que les recettes fiscales évolueraient de 3 964,7 milliards Fcfa en 2021 à 4 768,7 milliards Fcfa en 2023, avec un taux de pression fiscale qui passera de 12,5 % en 2021 à 13,0 % en 2023. Les recettes non fiscales ressortiraient à 82,4 milliards Fcfa ; 80,2 milliards Fcfa et 95,1 milliards Fcfa respectivement en 2021, 2022 et 2023. Le recul observé en 2022 s'explique par la baisse attendue des revenus du domaine. Les dons sont attendus à 351,4 milliards Fcfa en 2021 ; 377,1 milliards Fcfa en 2022 et 379,2 milliards Fcfa en 2023. Les ressources de trésorerie composées essentiellement de produits de cession d'actifs, des emprunts sur les marchés monétaires et financiers et des emprunts-projets et emprunts-programmes, sont projetées à 3 393,0 milliards Fcfa en 2021 ; 2 840,1 milliards Fcfa en 2022 et à 3 088,9 milliards Fcfa en 2023. Les recettes des comptes d'affectation spéciale sont attendues à 837,7 milliards Fcfa en 2021 ; 925,7 milliards Fcfa en 2022 et à 1 003,2 milliards Fcfa en 2023.

Irène BATH

Irene Bath

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2