Travaux dangereux des enfants dans la production de cacao : Un rapport épingle la Côte d'Ivoire


02/07/2020
Travaux dangereux des enfants dans la production de cacao : Un rapport épingle la Côte d'Ivoire
La propagation de la maladie à coronavirus met à mal les efforts du Gouvernement dans la lutte contre le travail des enfants. (Ph: DR)

La Fondation ICI (International cocoa initiative / Initiative internationale sur le cacao) constate, dans un rapport dont Linfodrome a reçu copie mercredi 1er juillet 2020, que le nombre d’enfants effectuant un travail dangereux est plus élevé pendant le confinement dû à la Covid-19 en Côte d’Ivoire.

L'analyse des données de 263 communautés productrices de cacao en Côte d’Ivoire montre une augmentation significative du nombre d’enfants identifiés effectuant des travaux dangereux dans la production de cacao. Les données des Systèmes de suivi et de remédiation du travail des enfants (Ssrte) de la Fondation ICI ont révélé une augmentation de l’identification du travail des enfants de 16 % à 19 % pendant le confinement partiel entre le 17 mars et le 15 mai, soit une augmentation de 21,5 % par rapport à la même période des années précédentes. L’augmentation du travail des enfants pourrait être due à la fermeture des écoles, à des restrictions de mouvement entraînant une moindre disponibilité de la main-d’œuvre adulte, à un ralentissement économique affectant les producteurs de cacao, ou à une combinaison de ces facteurs et d’autres encore. Une enquête téléphonique distincte menée auprès de 515 producteurs de cacao en Côte d’Ivoire entre le 2 et le 9 juin a révélé que plus de la moitié des personnes interrogées ont fait état d’une diminution des revenus des ménages depuis le début de la fermeture partielle en mars.

Le rapport souligne la nécessité d’efforts supplémentaires pour aider les ménages de cacao à faire face aux chocs futurs – qu’ils soient liés aux revenus, à l’offre de travail, à la santé ou au climat. Au cas où l’accès à la scolarité serait à nouveau interrompu, il est essentiel que des mesures soient mises en place pour que les enfants puissent continuer à apprendre. Ces efforts devraient inclure des interventions dont il a été prouvé qu’elles renforcent la résilience et réduisent le travail des enfants.

Le Ssrte de la Fondation ICI fonctionne par l’intermédiaire d’agents communautaires (relais communautaires), dont beaucoup sont membres de communautés de producteurs de cacao. Ces relais recueillent des informations pour identifier les cas de travail des enfants par le biais d’entretiens avec les familles et les enfants. Bien que la pandémie de Covid-19 ait restreint une partie du travail de la Fondation, les visites de suivi se sont poursuivies dans les communautés où les facilitateurs étaient déjà présents, tout en respectant les mesures de distanciation sociale. Au total, 1 443 ménages dans 263 communautés ont été visités et 3 223 enfants ont été interrogés pendant le confinement partiel. Ce qui a permis à ICI de mieux comprendre les changements qui se produisent sur le terrain.

Irène BATH (Source : ICI)

Irene Bath

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

Videodrome