Développement de la filière avicole : Le ministre Moussa Dosso devant les sénateurs lundi prochain pour demander la prorogation du prélèvement compensatoire sur les importations de volailles


04/07/2020
Développement de la filière avicole : Le ministre Moussa Dosso devant les sénateurs lundi prochain pour demander la prorogation du prélèvement compensatoire sur les importations de volailles
Le ministre Dosso Moussa envisage rendre la Côte d'Ivoire autosuffisante en viande de volailles

Totalement dépendante de l’offre extérieure en terme de viandes de volailles, la Côte d’Ivoire pourrait dans les 10 prochaines années, acquérir son indépendance. Pour y parvenir, elle envisage d’ores et déjà, de proroger pour une nouvelle période de 10 ans, le prélèvement compensatoire sur les importations en Côte d’Ivoire de volailles mortes de basse-cour et leurs abats comestibles frais, réfrigérés ou congelés.

Après avoir fait adopter à l’unanimité par la Commission des Affaires Economiques et Financières (CAEF) de l’Assemblée nationale le projet de loi portant ‘’Prorogation du prélèvement compensatoire sur les importations en Côte d’Ivoire de volailles mortes de basse-cour et leurs abats comestibles frais, réfrigérés ou congelés’’, le ministre des Ressources animales et Halieutiques, Dosso Moussa s’attèle à présent, à présenter ledit projet de loi aux Sénateurs. L’émissaire du gouvernement sera face à ces derniers le lundi 06 juillet 2020 à la fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix de Yamoussoukro.

Lire aussi: cote-d-ivoire-production-animale-moussa-dosso-lance-la-campagne-obligatoire-contre-les-maladies-animales-plus-de-18-millions-de-volailles-concernees

Selon le ministre Moussa Dosso, l’application de cette loi devrait permettre à la Côte d’Ivoire de consolider le développement de la filière avicole et de créer 500 milles emplois directs et indirects. Et aussi de protéger les éleveurs locaux contre les importations qui ont pendant longtemps perturbé la filière.

Lire aussi: production-avicole-la-cote-d-ivoire-autonome-d-ici-2029-les-grandes-actions-du-ministre-dosso-moussa-pour-redonner-vie-a-la-filiere

« Toutes ces actions contribueront à aider la Côte d’Ivoire à connaitre une autosuffisance plus accrue en produits avicoles, de réduire la dépendance du pays en importation et d’accroitre la production locale qui entrainera une réduction de 20 % du coût de la volaille sur le marché. », soutient le ministre Dosso Moussa dans un communiqué dont nous avons reçu copie.

Notons que le prélèvement compensatoire sur la viande de volailles congelées hors Cedeao s’élève à 1.000 F Cfa par kilogramme.

 

Maxime KOUADIO

Maxime KOUADIO

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2