Côte d'Ivoire / Covid-19 : La mesure du Gouvernement qui « impacte le plus la performance des entreprises » levée


15/07/2020
Côte d'Ivoire / Covid-19 : La mesure du Gouvernement qui « impacte le plus la performance des entreprises » levée
la fin du confinement du grand Abidjan est un élément de soulagement des opérateurs économiques. (Ph: DR)

Lors de la présentation, jeudi 11 juin 2020, des résultats d'une enquête concernant l'impact de la Covid-19 sur les entreprises, l'Institut national de statistique (Ins), a souligné que « la mesure du Gouvernement qui impacte le plus la performance des entreprises est l’isolement du grand Abidjan ». La levée de ladite mesure, depuis ce mercredi 15 juillet 2020, soulage les opérateurs économiques.

Quand bien même la crise sanitaire liée à la pandémie de la maladie à coronavirus (Covid-19) demeure, les dirigeants d'entreprises implantées en Côte d'Ivoire peuvent pousser aujourd'hui un ouf de soulagement. En effet, la levée de la mesure de confinement du grand Abidjan met du boom dans le cœur des opérateurs économiques. Cette mesure était la plus préjudiciable aux entreprises, selon une étude de l'Institut national de statistique (Ins) publiée jeudi 11 juin 2020. Le Directeur exécutif de la Confédération générale des entreprises de Côte d'Ivoire (Cgeci), Stéphane Aka-Anghui, joint via WhatsApp mercredi 15 juillet 2020, s'est également réjoui de la levée de cette mesure. Il a affirmé que la fin de l'isolement du grand Abidjan « facilitera le transport de marchandises, mais surtout celui des personnes ».

La Cgeci, faut-il le rappeler, a présenté jeudi 11 juin 2020, les conclusions de son enquête sur l'impact de la Covid-19 sur les entreprises. Selon les principaux résultats de ladite enquête, 98% des entreprises enquêtées affirment que la pandémie de la Covid-19 a eu un impact sur leurs activités ; 84% des entreprises estiment que leur chiffre d’affaires est en baisse sur la période de Janvier à Avril 2020 relativement à l’année précédente parmi lesquelles près d’un tiers (33%) ont une baisse du chiffre d'affaires entre 25 et 50%; plus de 50% des entreprises ne pourraient pas survivre au-delà de 3 mois en cas de continuité de la Covid-19 ; 15% des Pme affirment que la crise a déjà entraîné la fermeture de leurs entreprises. L'impact sur les emplois est également important avec près de la moitié (43%) des entreprises ayant opté pour le travail à temps partiel ; 35% ont mis en congés payés leurs employés ; un quart (25%) des entreprises a mis en chômage technique leurs employés ; 5 % ont licencié leurs employés ; 11% des entreprises n’ont pris aucunes mesures particulières et ont maintenu le même rythme de travail ainsi que la totalité de leurs employés. Face à cet impact, pour le maintien de leurs activités, les entreprises ont fait des estimation de leurs besoins financiers. Ainsi, 66 % des entreprises ont eu recours au dispositif de soutien mis en place par le Gouvernement et la Bceao ; 93 % des entreprises estiment avoir des besoins de financement pour le maintien de leurs activités ; 44% des Petites et moyennes entreprises (Pme) ont un besoin de financement entre 20 et 100 millions de Fcfa ; près d’un tiers des Grandes entreprises sollicitent plus d’un milliard de Fcfa pour relancer leurs activités.

L'enquête réalisée par la Cgeci a porté sur 125 entreprises dont 45% sont des Grandes entreprises et 51% des Pme (Services : 67%, Industrie : 17%, Commerce : 10%, Agriculture : 6% et 15 associations ou groupements membres de la Cgeci.

Irène BATH

Irene Bath

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2