Optimisation des projets routiers : LafargeHolcim et Ibm présentent les points forts de leur nouvelle plateforme intelligente


15/09/2020
Optimisation des projets routiers : LafargeHolcim et Ibm présentent les points forts de leur nouvelle plateforme intelligente
LafargeHolcim Côte d’Ivoire a annoncé des rencontres à venir avec les acteurs importants du secteur routier pour échanger en profondeur sur Oris.

La multinationale LafargeHolcim et son partenaire International business machines (Ibm), ont présenté les points forts de leur nouvelle plateforme intelligente dénommée « Oris ». Il s’agit d’une plateforme numérique innovante d’intelligence matériaux dont le but est d’optimiser les projets routiers. Un webinaire c’est tenu pour la présentation d’« Oris » ce mardi 15 septembre 2020 entre Abidjan (Côte d’Ivoire), Paris, Lyon (France) et Zurich (Suisse). A Abidjan dans la commune du Plateau étaient présents plusieurs acteurs clés du secteur routier en Côte d’Ivoire, dont le ministère de l’Equipement et de l’Entretien routier.

LafargeHolcim et Ibm ont expliqué aux acteurs importants du secteur routier en Côte d’Ivoire les fonctionnalités innovantes de la plateforme Oris qui présente plusieurs avantages. C’était ce mardi par visioconférence.

 

Depuis Lyon, Nicolas Miravalls, en charge des routes chez LafargeHolcim, a rappelé que les problématiques de la construction des routes d’aujourd’hui (21e siècle) diffèrent de celles d’hier qui étaient basées essentiellement sur des calculs mécaniques. Il a ensuite livré des détails sur la solution « Oris » et souligné que le choix des solutions techniques impacte 60% de la réalisation d’un projet de construction de route qui se fait en trois étapes (design, exécution et opération).

 

Les points forts

La plateforme Oris est constituée de 3 composantes ou blocs. Il y a la connaissance des matériaux qui s’appuie sur une base de données technique, géotechnique et environnementale, entre autres. Il y a également la connaissance des algorithmes intelligents et la plateforme industrielle sécurisée.

La connaissance des matériaux a 4 dimensions. Elle comprend le budget, l’environnement, la durabilité et les ressources. Cette étape est importante parce qu’elle permet de faire 30% de réduction sur le coût du projet, 50% de réduction de l’empreinte carbon et d’autres réductions, notamment sur le volume de matériaux et du nombre de maintenance pour le futur.

 

La plateforme Oris permet d’analyser les projets routiers et de digitaliser les pratiques physiques. Il y a de même des possibilités de partager des projets sur la plateforme et de personnaliser la base de données à l’échelle d’un projet.

 

Au nombre de ses fonctionnalités de base, Oris dispose d’un tableau de bord des décisions, d’un espace de gestion du patrimoine routier et d’un développement optimisé de fonctionnalités supplémentaires. Le démarrage de l’utilisation de cette plateforme se fait par un pilote puis il y a deux autres étapes. Faut-il le préciser, Oris n’est pas un logiciel de design. Les intervenants ont signifié qu’il a été construit pour ceux qui ont déjà de bonnes notions dans la construction des routes.

 

Nicolas Miravalls a indiqué que la solution Oris crée de la valeur pour 7 catégories d’utilisateurs qui interviennent dans la construction des routes, dont les décideurs, les fournisseurs et les exécutants du projet. « On s’est donné les moyens de faire cette plateforme pour qu’elle ait vraiment un impact. Ce sont les designs qui sont au cœur de notre réflexion et la donnée vient nourrir ces designs », a-t-il ajouté.

Notons que le directeur général de LafargeHolcim Côte d’Ivoire, Serge Gbotta, a participé activement au webinaire.

Eddy BIBI

Eddy BIBI

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2