Campagne cacaoyère 2020-2021 : Le prix du Kilogramme de cacao fixé à 1 000 Fcfa ; L’Etat renonce à 355 milliards Fcfa


01/10/2020
Campagne cacaoyère 2020-2021 : Le prix du Kilogramme de cacao fixé à 1 000 Fcfa ; L’Etat renonce à 355 milliards Fcfa
Le président Alassane Ouattara a remis une enveloppe de 100 millions Fcfa aux producteurs de cacao. (Ph: DR)

Le prix du Kilogramme de cacao bord champ au titre de la campagne cacaoyère 2020-2021 est de 1 000 Fcfa.

L’annonce a été faite, jeudi 1er octobre 2020, par le président de la République, Alassane Ouattara lors de l’ouverture officielle de la Journée nationale du cacao et du chocolat (Jncc 2020). Il a informé que la fixation de ce prix correspond à un soutien du gouvernement d'environ 355 milliards Fcfa. « Cette augmentation de prix du Kg de cacao, qui passe de 825 Fcfa à 1 000 Fcfa, traduit l’engagement du Gouvernement à améliorer les revenus des producteurs et donc le niveau de vie de ces derniers », a soutenu Alassane Ouattara. Il a déploré, par ailleurs, l’impact de la pandémie de la Covid-19 sur la filière, faisant remarquer que la demande de cacao a fortement baissé, entrainant la chute des prix.

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani a affirmé que la Côte d’Ivoire a pu limiter les conséquences de la Covid-19 avec les ventes anticipées qui ont permis d'écouler plus de 60% de la production cacaoyère ivoirienne. Revenant sur le thème de la Jncc 2020, à savoir : « Tous engagés pour un Cacao, ami de la Forêt », Kobenan Adjoumani a informé qu’il traduit la volonté des acteurs de la filière cacao de promouvoir une culture cacaoyère qui préserve l'environnement forestier.

Toujours en rapport avec le thème de la 7ème édition de la Jncc, le Directeur général du Conseil du café cacao, Yves Brahima Koné, a annoncé le planting de 60 millions d'arbres en 4 ans dont 15 millions d'arbres en 2020-2021.

Le président Alassane Ouattara a offert la somme de 100 millions Fcfa aux producteurs de cacao.

Le ministre Adjoumani et le Directeur du Conseil café cacao ont salué la première Dame, Dominique Ouattara, pour son combat dans le cadre de la lutte contre le travail qui a permis d'épargner la filière cacao de certaines sanctions des marchés internationaux.

Plusieurs acteurs de la filière ont été décorés au cours de cette cérémonie.

Irène BATH (Envoyée spéciale)

Irene Bath

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2