Emploi jeunes : Plus de 100 millions de Francs CFA mobilisés pour 210 jeunes de Bingerville


08/10/2020
Emploi jeunes : Plus de 100 millions de Francs CFA mobilisés pour 210 jeunes de Bingerville
Mamadou Touré soulage les jeunes de Bingerville, restés longtemps en quête de financement de leurs activités.

Le programme Agir pour les jeunes, initié par le ministère de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes est en bonne marge. Après la phase 1, puis la phase 2, place à présent à la phase 3 qui a déjà fait de nombreux heureux. Dont 100 jeunes de la commune de Bingerville qui devraient bénéficiés dans les prochains jours d’un montant de 45 millions de Francs CFA. A ceux-là, s’ajoutent, les 110 jeunes ayant bénéficiés de 62 millions de Francs CFA pour le financement de leurs activités dans le cadre de la phase 2 du programme.

L’information a été rendue publique ce jeudi 08 octobre 2020, par Mamadou Touré, ministre en charge de la Jeunesse, à la faveur des ‘’Rendez-vous avec les jeunes’’ tenus à Abidjan-Bingerville. Comme à chacune des étapes de cette initiative, le ministre de la Promotion de la jeunesse et de l'Emploi des jeunes, Mamadou  Touré, a fait le point des initiatives de financement de projets du gouvernement en faveur des jeunes, précisément de ceux de Bingerville. 

A ce jour, ce sont plus de 200 jeunes qui ont vu leurs projets être financés à hauteur de 100 millions de Francs CFA dans la commune de Bingerville. « Le gouvernement ne ménagera aucun effort pour accroître ces chiffres. », a rassuré Mamadou Touré. Avant de s’appesantir sur le Fonds d'appui aux acteurs du secteur informel  (Fasi) qui dit-il, ‘’ a soulagé les populations de Bingerville.’’

« Dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, 132 acteurs du secteur informel de Bingerville ont déjà bénéficié de plus de 32 millions de fcfa. D'ici les jours prochains, ce sera autour de 391 autres acteurs du secteur informel de recevoir environ 97 millions FCFA », a-t- il annoncé. 

Actualité oblige, Mamadou Touré s’est exprimé sur les récents appels à ‘’la désobéissance civile’’ de l’opposition ivoirienne. Il a en effet, invité les jeunes et les acteurs politiques à plus de responsabilité dans les discours. « Il nous faut préserver le pays. Il nous faut préserver les acquis. Les manifestations ne sont pas les occasions de casses et de violence. », a-t- il laissé entendre.

Rappelons que "les rendez-vous avec les jeunes" ont été initiés  le 12 août dernier en marge de la Journée internationale de la Jeunesse. 

 

Maxime KOUADIO Avec Sercom

Maxime KOUADIO

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2