Ministère des Ressources animales et Halieutiques : Le Budget 2021 placé sous le sceau de l’amélioration de la santé animale et de la gestion durable des ressources halieutiques


21/11/2020
Ministère des Ressources animales et Halieutiques : Le Budget 2021 placé sous le sceau de l’amélioration de la santé animale et de la gestion durable des ressources halieutiques
Le ministre Dosso Moussa ambitionne de redynamiser le secteur animal et halieutique.

Secteur fortement secoué par la pandémie du coronavirus, les ressources animales et halieutiques renaitront de leurs cendres courant 2021. Et, ce, grâce à Dosso Moussa, le ministre de tutelle, qui a décidé d’accorder une part belle à l’amélioration de la santé animale et à la gestion durable des ressources halieutiques. Face aux députés membres de la Commission des Affaires Économiques et Financières (CAEF), le vendredi 20 novembre 2020, Dosso Moussa a réitéré cet engagement et a défendu un budget de l’ordre de 33 milliards 965 millions 814 mille 880 de francs CFA devant permettre l’atteinte de cet objectif.

Après des échanges fructueux, la Commission des Affaires Économiques et Financières (CAEF) a, à l'unanimité de ses membres présents adopté le budget-programmes du ministère pour l'année 2021. Ce budget selon Dosso Moussa devrait permettre de redynamiser le secteur des ressources animales et halieutiques qui peine à retrouver ses marques au lendemain de la crise sanitaire.

Pour lui, cela passe inéluctablement par le développement d’une Administration moderne et performante, l’accroissement de la production nationale de viande, de laits, produits dérivés et l’amélioration du revenu des éleveurs à travers la modernisation des élevages. Dosso Moussa ambitionne tout de même assurer une gestion durable et non conflictuelle des ressources halieutiques et de mettre aux normes l’environnement sanitaire des animaux en vue de garantir la sécurité sanitaire des denrées alimentaires d’origine animale.

La répartition du budget par nature de dépenses laisse ainsi entrevoir que 6 265 328 490 F CFA seront destinées aux salaires et traitements du personnel, 3 999 328 644 pour les biens et services, 577 524 458 pour les transferts et 23 132 633 215 au titre des investissements devant permettre. Quatre (04) programmes ont ainsi été retenus dans le cadre du budget programme. Ce sont : la réforme de l’Administration générale (8 926 377 789 de francs CFA), le développement de l’élevage (1 668 661 565 francs de francs CFA), la gestion durable des ressources halieutiques (22 765 170 036 de francs CFA) et l’amélioration de la santé animale, du bien être animale et de l’hygiène publique vétérinaire (605 605 490 franc CFA.).

 

Maxime KOUADIO

Maxime KOUADIO

|

  • SOURCE: Linfodrome

Videodrome