Insertion professionnelle : Mamadou Touré offre 10 fermes avicoles aux jeunes du Sud-Comoé

Economie
Publié le Source : Linfodrome
insertion-professionnelle-mamadou-toure-offre-10-fermes-avicoles-aux-jeunes-du-sud-comoe Le projet d'insertion de 3300 jeunes dans le secteur avicole en voie de devenir une réalité.

Les jeunes du Sud-Comoé, peuvent à présent retrouver le sourire. Après deux (02) années d’attente, ils viennent de rentrer en possession de leurs fermes avicoles pour un montant de 13 millions de francs CFA, l’unité. Deux (02) d’entre elles, ont été livrées par Mamadou Touré, ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes à Vitré 1 et 2, deux villages situés dans la localité de Grand-Bassam.

Dénommé PI-3000, le projet d’insertion des jeunes dans la filière avicole est porté par l’Agence Emploi Jeunes du ministère de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes et le Programme d’appui à la production avicole nationale du ministère des Ressources animales et Halieutique. A terme, ce sont 3300 jeunes des 31 régions de la Côte d’Ivoire qui bénéficieront de ce projet pour un montant global de 6.865.995.000 de francs CFA.

« Ce projet a été conçu pour vous. C’est à vous de bien travailler et faire preuve d’ardeur dans le travail.», a dit Mamadou Touré à l’endroit des jeunes bénéficiaires. Avant de rappeler que l’initiative qui s’inscrit dans le cadre du Programme social du gouvernement (Psgouv), vise à résorber la question du chômage des jeunes et à lutter contre l’insécurité alimentaire.

Pour la phase pilote, ce sont 128 fermes, dénommées Petites entreprises avicoles (Pea) qui seront remis à 384 jeunes des régions du Poro, du Gbèkê, du Gontougou, du Haut-Sassandra, du Sud-Comoé, des Grands-ponts, du Kabadougou, du Cavally et du District Autonome de Yamoussoukro. A ce jour, 118 des 128 fermes sont effectives. A cela, s’ajoute 90 kiosques de vente de produits avicoles, le tout d’une valeur de 1.184.307.400 de francs CFA dont 641.339.376 francs CFA financés par l’Agence emploi jeunes.

Premiers bénéficiaires du projet dans le Sud-Comoé, les jeunes de Vitre 1 et Vitre 2. Ces derniers, ont exprimé leurs gratitudes à l’endroit du gouvernement pour cette initiative qui disent-ils, ‘’leur permettront de sortir du chômage et de contribuer à l’essor économique de leur région’’. « Je voudrais vous rassurer sur notre détermination à réussir le challenge d’être propriétaire de ferme et encourageons tous nos amis jeunes à s’inscrire massivement aux opérations pilotées par l’Agence emploi jeunes. », a martelé Guéro Daniel, le porte-parole des bénéficiaires de la région du Sud-Comoé.

                                                                                                                                        

Maxime KOUADIO