Côte d'Ivoire:

L'Agence Côte d'Ivoire Pme livre les conclusions des missions diagnostiques réalisées sur une centaine d'entreprises


17/12/2020
L'Agence Côte d'Ivoire Pme livre les conclusions des missions diagnostiques réalisées sur une centaine d'entreprises
Yoda Mamadou, en costume, annonce des actions pour adresser l'ensemble des problèmes des entreprises. (Ph: DR)

Les Très petites entreprises (Tpe) et Petites et moyennes entreprises (Pme) ivoiriennes sont caractérisées par une compétitivité insuffisante liée, entre autres, à un déficit de capacité technique et managériale de la part de leurs dirigeants et des employés. Fort de ce constat, une étude diagnostique d'une centaine d'entreprises recrutées dans le cadre du Programme d’appui à la productivité des Tpe/Pme ivoiriennes (Pap-Tpe/Pme 2019-2021) a été réalisée. La restitution de ces missions diagnostiques, pour cette première cohorte d'entreprises, a eu lieu les 16 et 17 décembre 2020, au cours d'un atelier organisé à l’incubateur Dream Factory de l’Agence CI Pme, sis à la Riviera Palmeraie près du nouveau camp Akouédo.

Le Responsable Unité d'affaires Pme de l'Agence Côte d'Ivoire Pme dans le cadre du Programme d’appui à la productivité des Tpe/Pme ivoiriennes (Pap-Tpe/Pme 2019-2021), Paul N'Goran, a souligné, lors de la restitution des missions diagnostiques, que les Pme ont un véritable problème de structuration. « Sur la centaine d'entreprises diagnostiquées, 37 % seulement disposent d'états financiers », a-t-il déploré. Il a indiqué que l'objectif de ces missions est d'aider les chefs d'entreprises à agir sur les différents leviers d'entreprises identifiés lors du diagnostic afin de permettre la croissance des activités desdites entreprises, étant entendu que les objectifs du Pap sont clairs, « à savoir la création d'emplois à hauteur de 1 050 et l'amélioration d'emplois existants à hauteur de 1 200 », a-t-il rappelé.
Au-delà d'informer et de former les Tpe et Pme sur les rapports diagnostics élaborés et les recommandations qu’ils contiennent, la rencontre a servi de cadre à la remise solennelle des rapports diagnostics aux dirigeants desdites entreprises. Il a été également procédé à la signature de conventions entre l'Agence CI Pme et les Pme bénéficiaires.
Yoda Mamadou, Directeur Accompagnement conseils et climat des affaires à l'Agence CI Pme a insisté sur le fait que les missions diagnostiques font le point de la santé des entreprises, en analysant les différentes fonctions. Il a affirmé qu'à partir des différents rapports diagnostics, l'Agence CI Pme a désormais une connaissance parfaite des faiblesses des entreprises. « Dans la phase 2 des actions envisagées pour la première cohorte d'entreprises retenues pour le Pap, nous allons initier des programmes spécifiques pour adresser l'ensemble des problèmes afin de permettre à toutes les entreprises de pouvoir connaître une certaine productivité, surtout augmenter le chiffre d'affaires et permettre de conserver les emplois », a mentionné Yoda Mamadou.
Le Directeur général de Betrad, entreprise spécialisée dans l'électrification villageoise et les énergies renouvelables, notamment l'énergie solaire, Sylla Oumar, bénéficiaire du Pap, a salué cette initiative. Il a indiqué que les difficultés décelées lors de l'étude diagnostique de son entreprise se situent au niveau de leur clientèle. « Nous n'avons pas une clientèle assez variée, ce qui constitue un risque commercial pour l'entreprise. C'est pareil pour les fournisseurs. En termes d'actions correctives, c'est de diversifier notre clientèle et les fournisseurs pour minimiser les risques commerciaux », a noté Sylla Oumar.
Les missions diagnostiques, faut-il le rappeler, ont démarré en septembre 2019 avec l'ensemble des entreprises de la cohorte 1. L'atelier a pris fin par la remise de diplômes de participation aux bénéficiaires du programme.
La Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) a signé un contrat de financement avec l’Agence Côte d’Ivoire Pme pour la réalisation du Programme d’appui à la productivité des Tpe/Pme ivoiriennes (Pap-Tpe/Pme 2019-2021). L’objectif de ce programme est de contribuer à la création de valeur, d’emplois décents et de croissance en Côte d’Ivoire. Il contribuera à l’amélioration de la qualité de l’emploi des employés des Tpe/Pme et favorisera la création de nouveaux emplois. Le programme intègre une politique du genre favorisant la sélection d’au moins 35% de femmes parmi les bénéficiaires.
Les entreprises retenues dans le cadre du Pap sont reparties en quatre grandes catégories pour la cohorte 1. Il s'agit de l'agroindustrie de façon générale, les entreprises de prestation de services, les entreprises du textile et de la confection et les autres entreprises.
Les Pme ivoiriennes, faut-il le rappeler, constituent près de 98% des entreprises. Elles représentent plus de 20% du Produit intérieur brut (Pib), 12% de l’investissement national et environ 23% des emplois modernes.

Irène BATH

Irene Bath

|

  • SOURCE: Linfodrome

Videodrome