Gouvernance d'entreprise : L'Inad-Ci renforce les capacités de 22 administrateurs et dirigeants de l'espace Uemoa

Economie
Publié le Source : Linfodrome
gouvernance-d-entreprise-l-inad-ci-renforce-les-capacites-de-22-administrateurs-et-dirigeants-de-l-espace-uemoa Lors des sessions de formation, les participants ont reçu des outils adéquats pour améliorer leurs performances sur le terrain.

L'Institut national des administrateurs de Côte d’Ivoire (Inad-Ci) et l'institut marocain des administrations (Ima), ont renforcé les capacités de 22 administrateurs et dirigeants d'entreprises publiques et privées sur la gouvernance d'entreprise. C'était à l'occasion d'une session de formation tenue du 21 au 23 décembre 2020 à Azalai hôtel à Marcory, pour l'obtention du Certificat des administrateurs de sociétés (Cas) de l'Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa).

Pendant trois jours, du 21 au 23 décembre 2020 à Azalai hôtel d'Abidjan-Marcory, 22 administrateurs et dirigeants d'entreprises publiques et privées ont été outillés sur la gouvernance d'entreprise, au cours une session de formation de l’inad-Ci, en vue d’obtenir le Certificat des administrateurs de sociétés (Cas) de l'Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa). Il s'agit du « Mini cas pratiques des problématiques du Conseil d'administration ». Faut-il le souligner une autre session de formation a eu lieu le mercredi 23 décembre 2020 dans le même lieu sur « l'évaluation du Conseil d'administration ».

 

Ted Azouma, directeur exécutif de l'Inad-ci, a indiqué qu’après la formation suivie d’un test, les auditeurs auront le « Cas ». Il a fait des précisions. Ted Azouma a signifié que le Cas est un diplôme reconnu dans les huit pays de l'espace Uemoa. Il est surtout l'unique diplôme issu d'un programme en gouvernance de société dans la zone qui vise à établir les plus hauts standards dans ce domaine.

 

La formation dispensée aux 22 administrateurs et dirigeants d'entreprises publiques et privées a été animée par Caroline Weber, experte consultante en gouvernance d’entreprise. Elle comporte six modules qui se font en trois jours de formation intensive à Abidjan, puis au Maroc et au Québec. Les auditeurs font 160 heures de formation en présentielle avant de passer un examen sous forme de Qcm. « Pour être admis, il faut obligatoirement réussir à 70% des deux-cents questions à l'examen », a fait savoir Ted Azouma.

 

Le directeur du programme Cas et vice-président de l'Inad-Ci, Bakary Traoré, a quant à lui, parlé de la nécessité de former les administrateurs. Il a ajouté que le manque de compétences de certains directeurs d'entreprises mettent en danger leurs sociétés. C’est la raison pour laquelle une telle formation apporte des rudiments utiles pour corriger certains défauts. « La gouvernance permet aux dirigeants des entreprises de mieux se comporter, parce qu'l y a des normes et autres connaitre et à mettre en application », a fait remarquer Bakary Traoré.

Eddy BIBI