Hausse du prix de l’huile, bonus des réseaux mobiles désormais plafonnés à 100%


11/01/2021
Hausse du prix de l’huile, bonus des réseaux mobiles désormais plafonnés à 100%
Une hausse du prix de certaines denrées et de certains services.

La hausse du prix du bidon d’huile et bien d’autres augmentations en Côte d’Ivoire.

A peine sortis de l’effervescence des fêtes de fin d’année et encore l’esprit engourdi par les effluves desdites fêtes, que les ivoiriens reçoivent un excellent cadeau pour débuter la nouvelle année. Pour leur souhaiter une bonne, heureuse et fructueuse année 2021, et certainement pour être dans la droite ligne des bonnes perspectives qui leur ont été promises, et dont la mise en œuvre débute ainsi, le prix de certaines denrées et de certains services vient de prendre l’ascenseur, ce, grâce à la bienveillance et à la magnanimité légendaire de nos autorités.

Ainsi moins de deux semaines après le début de la nouvelle année, le prix du bidon d’huile est passé de 16 000 FCFA à 25 000 FCFA ; les produits laitiers et partant l’aliment pour bébé, connaissent également une hausse de prix. Les entreprises et les structures de livraison, ont obtenus le jackpot. Elles devront désormais s’acquitter de taxes et obtenir une autorisation d’exercer à hauteur de cinq millions (5 000 000 FCFA).

Elles devront également débourser la somme de quatre cent mille Francs (400 000 FCFA) pour l’ouverture de leurs dossiers. Cerise sur le gâteau, les bonus octroyés par les réseaux mobiles, seront désormais plafonnés à 100%. Adieu les 200 et 300% ! Autant dire que l’année commence bien pour ces braves ivoiriens. Cela ne fait aucun doute que ces premières augmentations de prix auront un effet d’entrainement et par conséquent, d’autres suivront dans les jours, semaines et mois à venir (avis aux mangeurs de « garba »). Qu’est ce qui peut bien expliquer ces augmentations de prix en ce début d’année ?

Répondre de façon précise à cette interrogation, serait bien prétentieux et hasardeux. Cependant des hypothèses et des esquisses d’explications peuvent être tentées. Jusqu’ici, les investissements effectués par l’Etat ivoirien, sont pour une grande partie, issus d’un endettement à l’international.

Aujourd’hui face à la hausse exponentielle qu’a subie cette dette, l’Etat se doit de trouver des fonds propres pour faire face aux nombreuses poches de dépenses qu’il s’est créées avec la mise en place de nombreuses institutions éminemment budgétivores. Il s’agit donc de lever des fonds nationaux à travers les taxes et les impôts et fouiller ainsi les poches des ivoiriens pour trouver l’argent !

Le professeur Mamadou Koulibaly, avait averti depuis 2016, à la veille du référendum relatif à la nouvelle constitution. Ecoutons-le : « …Vous pensez qu’il (M. Ouattara) va financer tout ce lot avec quoi ? Les Conseillers économiques et sociaux, le Vice-président, le gouvernement, le Premier Ministre… ce sont vos impôts. OUI, à ce référendum, mais demain, ne venez pas dire que la vie est chère. Dans l’Etat, quand vous gérez des dépenses, il faut des recettes pour financer (…) Si vous acceptez le Sénat, vous payerez les Sénateurs ; si vous acceptez ces conseillers économiques et sociaux, ces députés, ce Vice-président, vous les payerez. Et c’est le courant, l’eau, le téléphone, les médicaments, l’essence…ils vont augmenter le tarif. Ne venez pas dire après que la vie est chère alors que vous-même vous avez voté des dépenses supplémentaires… » (Mamadou Koulibaly, LIDER. Abobo, le 22 octobre 2016).

On peut le dire, M. Mamadou Koulibaly a vu juste. Par ailleurs, la mise en place des taxes que devront s’acquitter les entreprises de livraison, ressemble fort bien au décret pris pour interdire l’importation de véhicules de plus de cinq (5) ans. Cette décision a fait s’écrouler les PME ivoiriennes du secteur, pour laisser toute la place aux concessionnaires d’automobiles à la surface financière plus grande.

Cette nouvelle décision va également faire partir du secteur, les PME et les individus aux moyens limités qui y opèrent.

En attendant les prochaines augmentations, les ivoiriens pourront jouir de ce merveilleux cadeau qui vient de leur être offert !

Parfait KOFFI

|

  • SOURCE: Linfodrome

Videodrome