Télécommunications en Côte d’Ivoire

Bilé Diéméléou : « L’Artci n’a pas interdit les bonus »

Economie
Publié le Source : Linfodrome
bile-diemeleou-l-artci-n-a-pas-interdit-les-bonus Bilé Diéméléou : « Voici pourquoi nous avons limité les bonus »

Bilé Diéméléou, Directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications/Tic de Côte d'Ivoire (Artci) a expliqué, ce mercredi 13 janvier 2021 que cette structure de l’État n’a pas interdit les bonus offerts par les sociétés de téléphonie mobile aux abonés. C’était au cours d’une réunion du cadre permanent de concertation de l’Artci avec les associations de consommateurs qui s’est tenue à Marcory-Anoumambo.

« L’Artci n’a pas interdit les bonus. Contrairement à ce qui est partagé sur les réseaux sociaux, l’Artci n’a pas adopté de mesure de limitation des bonus qu’elle encourage d’ailleurs. Car, les actions promotionnelles sont des éléments d’atractivité, de dynamisme au marché des télécommunications et de fidelisation des abonnées », a indiqué M. Bilé.

En effet, depuis quelques jours, la question des bonus est au coeur des préoccupations des internautes sur les réseaux sociaux, après la mise œuvre par les opérateurs d’une décision prise par l’Artci. Les informations relayées par plusieurs internautes font état d’une interdiction par l’Artci des bonus octroyés aux consommateurs. Ce qui, à leur avis est une mauvaise décision car venant réduire leurs avantages. Il ont exprimé de diverses manières leur mécontentement. Face à ces réactions et à l’effet de dissiper toutes les incompréhensions sur sa démarche, l’Artci a entrepris de rencontrer les associations de consommateurs afin de leur expliquer la situation pour une meilleure compréhension de la réalité.

Selon les explications du Directeur général de l’Artci, cette mesure vise la baisse des tarifs ; une tarification plus transparente des bonus ; une meilleure lisibilité sur les offres et un usage effectif des bonus acquis. «Nous avons constaté que pleins de bonus sont offerts mais réellement on n’arrive pas à les utiliser . Donc, vous payez pour un bonus que vous n’arrivez pas à utiliser pleinement, parce qu’à un moment donné, selon les délais, on vous les supprime. Lorsqu’on va pouvoir appliquer cette décision, cela va permettre à l’opérateur de se faire plus de revenus et d’afficher le vrai prix. Et faire bénéficier du vrai prix aux consommateurs. Ça va permettre aussi à l’opérateur de faire des investissements. Parce quand on a des revenus, on fait des investissements. Cela va permettre de créer des emplois et à l’État de retrouver un peu plus de moyens par rapport aux impôts qui seront payés », a fait observer M. Bilé.

Jonas BAIKEH