Insertion professionnelle: L’Agence emploi jeunes présente ses futures actions pour l’emploi durable des jeunes, l’appel de Mamadou Touré

Economie
Publié le Source : Linfodrome
insertion-professionnelle-l-agence-emploi-jeunes-presente-ses-futures-actions-pour-l-emploi-durable-des-jeunes-l-appel-de-mamadou-toure

Guichet unique de l’emploi des jeunes en Côte d’Ivoire, l’Agence emploi jeunes envisage revoir son mode de fonctionnement pour offrir des emplois durables aux jeunes. Et ce, à travers le Plan stratégique de développement (Psd 2021-2025). Ce plan a été présenté ce vendredi 15 janvier 2021, en présence de Mamadou Touré, ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes et des partenaires au développement.

Document déclinant ses nouvelles orientations stratégiques, le Plan stratégique de développement de l’Agence emploi jeunes ambitionne insérer un (01) millions de jeunes ivoiriens dans des emplois durables d’ici 2025. D’un coût global de 601 milliards de francs CFA, ce plan s’articule autour des valeurs : efficacité, amélioration des offres et services de l’Agence emploi jeunes.

Selon Koné Emile, directeur des études des statistiques et du suivi évaluation de l’Agence Emploi Jeunes, il s’agit d’encadrer et suivre les jeunes demandeurs d’emplois dès leur inscription sur la plateforme de l’Agence emploi jeunes jusqu’à l’obtention de l’emploi. « Nous voulons que l’accompagnement apporté aux jeunes leur permette de s’insérer de manière durable. Il ne s’agit pas d’avoir un petit boulot de deux ou trois jours, mais qu’ils puissent s’insérer durablement et jouir de leur emploi. Nous voulons être efficace dans l’accompagnement, c’est-à-dire, améliorer nos offres et services. Des offres adaptées à ce que les jeunes recherchent. Nous voulons améliorer nos interventions auprès des jeunes. On veut également améliorer la mobilisation des ressources. », a expliqué Koné Emile.

Au vu de ces objectifs, Mamadou Touré, a appelé à une meilleure implication du secteur privé dans la recherche de solutions sur la question de l'emploi des jeunes. L’accent devant être mis sur les offres de service à destination des personnes vulnérables et des adolescents. Il a également appelé à tenir davantage compte de la jeunesse rurale dans les programmes d’insertion de l’Agence emploi jeunes. Et surtout à rendre disponibles les opportunités en direction des migrants.

Une posture visiblement partagée par Frédéric Lapeyre, directeur du Bureau international du travail (Bit) qui a traduit l’engagement de son institution à soutenir l’action gouvernementale en matière d’insertion des jeunes. « On voit à travers l’Agence emploi jeunes et tous les différents dispositifs qui ont été mis en place par le gouvernement ces dernières années combien le gouvernement s’est engagé sur cette voie avec des résultats très intéressants. L’organisation internationale du travail est au côté du gouvernement pour soutenir cette initiative, ces efforts d’insertion des jeunes devant contribuer au développement du pays.», a-t- il soutenu.

 

Maxime KOUADIO