Fraude douanière : Les agents des Douanes mettent la main sur 14 camions transportant des marchandises non déclarées

Publié le
fraude-douaniere-les-agents-des-douanes-mettent-la-main-sur-14-camions-transportant-des-marchandises-non-declarees Une vue des camions saisis. (Ph: DR)
Economie

14 camions comportant des marchandises faisant objet de fausses déclarations ont été saisis les 23 et 26 janvier 2021 par les agents des Douanes de l’Unité mobile d’intervention rapide (Umir).

Il s'agit de 3 camions de lait ; 9 camions d’huile végétale ; 1 camion de diverses marchandises et 1 camion au parc OIC (Office ivoirien des chargeurs) d’Assouba (en panne). L’infraction commise par les importateurs de ces marchandises est une importation sans déclaration, c’est-à-dire, que les marchandises importées sont couvertes par des documents non conformes. En l’espèce, il s’agit d’excédents non déclarés ; les marchandises déclarées ont acquitté des droits et taxes inférieurs au contenu réel des camions. Tous les camions saisis ont été convoyés à la base de l'Umir où les opérations d’ecor ont révélé des irrégularités. En effet, sur un total de 7 299 bidons d'huile déclarés, l’on note 21 618 bidons, soit presque le triple. En ce qui concerne le lait, les commerçants ont déclaré 3 406 sur 8 535 sacs. Enfin, le camion de diverses marchandises contient 2 317 colis au lieu de 446 déclarés. Au total, les marchandises saisies ont acquitté des droits et taxes largement inférieurs aux droits et taxes reconnus par l’administration. Ces camions saisis font l’objet d’une procédure contentieuse afin de réparer le préjudice causé à l’État. Le Général DA Pierre Alphonse, Directeur général des Douanes, a saisi cette occasion pour appeler les opérateurs économiques à faire preuve de civisme fiscal et de patriotisme pour le développement économique de la Côte d'Ivoire.

Irène BATH