Taxi-compteurs / Congrès de la Fipetca : Élie Guédou donne les raisons de la création de cette Fédération

Economie
Publié le Source : Linfodrome
taxi-compteurs-congres-de-la-fipetca-elie-guedou-donne-les-raisons-de-la-creation-de-cette-federation La FIPETCA vient donner un nouveau souffle au secteur des taxi-compteurs. (Ph: DR)

Le premier congrès de la Fédération ivoirienne du patronat et des exploitants de taxi-compteurs d’Abidjan (FIPETCA) a eu lieu, jeudi 25 février 2021, à la Bourse du travail, à Abidjan-Treichville.

« Le taxi-compteur face au défi de la modernité : enjeux et perspectives », c'est autour de ce thème que s'est tenu le premier congrès de la Fédération ivoirienne du patronat et des exploitants de taxi-compteurs d’Abidjan (FIPETCA), ce jeudi 25 février 2021. La rencontre a eu lieu à la Bourse du travail, à Abidjan-Treichville. Une occasion pour le président d'honneur de la FIPETCA, Élie Guédou Ousmane d'insister sur les raisons de la création de cette Fédération. « Le secteur des taxi-compteurs avait besoin d'une fédération. Les structures qui représentaient les acteurs ont failli, d'où la création de la FIPETCA qui, nous pensons, pourra changer le secteur », a-t-il dit. Le Directeur général de la Mutuelle d'assurance des taxi-compteurs d'Abidjan (Matca), a indiqué aux acteurs de ce secteur d'activité que beaucoup de défis les attendent. « J'espère que les structures qui composent cette fédération contribueront à faire avancer les choses », a-t-il indiqué. Élie Guédou Ousmane a rappelé que le secteur des taxi-compteurs, c'est 20 000 véhicules et 40 000 emplois en terme de chauffeurs. « Ce n'est pas un secteur qui doit disparaître. Il doit rester fort », a-t-il mentionné.

Le parrain de la cérémonie, Faman Touré, par ailleurs président de la Chambre de commerce et d'industrie de Côte d'Ivoire (Cci-ci), a félicité les transporteurs pour la mise en œuvre de cette initiative.

La Présidente de la FIPETCA, Koné Naférima, a fait savoir que cette fédération, vient donner un nouveau souffle au secteur des taxi-compteurs et sera l’interlocuteur premier des autorités ivoiriennes et de la tutelle.

La FIPETCA, faut-il le noter, est née dans le cadre de l’organisation de la discipline des acteurs des taxi-compteurs.

Lire aussi cet article: Transport urbain: Les propriétaires de taxi-compteurs veulent parler d'une même voix

Le congrès a servi de cadre à la présentation officielle des différents organes de la FIPETCA, à savoir l’UPETC-CI (Union patronale des exploitants de taxi-compteurs de Côte d’Ivoire), dont la présidente est madame Koné Naférima ; le GPTC (Groupement des professionnels de taxi-compteurs), présidé par Adama Coulibaly ; l'APTC-CI (Association des propriétaires de taxi-compteurs de Côte d’Ivoire) dont le président est Lanciné Sylla ; le RPTCA (Rassemblement des propriétaires de taxi-compteurs d’Abidjan) présidé par Sangaré Sékou et l’UPTC-CI (Union des propriétaires de taxi-compteurs de Côte d’Ivoire) présidé par Diabaté Maliki.

Irène BATH