Lutte contre les accidents de la route : Le gouvernement va frapper ; 10 milliards Fcfa mobilisés pour la mise en œuvre du STI

Economie
Publié le Source : Linfodrome
lutte-contre-les-accidents-de-la-route-le-gouvernement-va-frapper-10-milliards-fcfa-mobilises-pour-la-mise-en-oeuvre-du-sti Le DG de Quipux Afrique SA, à gauche et celui de la Banque, Ehouman Kassi, échangeant les documents. (Ph: DR)

La lutte contre les accidents de la route est la priorité du gouvernement ivoirien qui a décidé de faire de la gestion électronique des infractions au Code de la route dans le Grand Abidjan ainsi que dans certaines villes de l'intérieur sa priorité. Dans ce cadre, Quipux Afrique vient de mobiliser 10 milliards Fcfa pour la mise en œuvre d’un Système de transport intelligent (Sti).

Quipux Afrique SA s’active à l’opérationnalisation du projet de Système de transport intelligent (Sti) à travers la mobilisation des ressources financières. Le jeudi 29 avril 2021, son Directeur général, Ibrahima Koné et le Directeur général de Bridge Bank Côte d’Ivoire, Ehouman Kassi ont procédé, dans la salle de réunion de la banque, à la signature d’un accord  portant sur la première tranche du  financement dudit projet. D’un montant de 3 milliards Fcfa, cet appui qui vient renforcer l’investissement initial de l’entreprise, va permettre l’acquisition de radars supplémentaires pour la phase d’extension du projet, la montée en puissance de la Police spéciale de la sécurité routière (Pssr) et le début des travaux d’aménagement de la fourrière administrative dont la pose de la première pierre est prévue pour fin juin 2021.   

Au cœur du dispositif de la vidéo-verbalisation, la Pssr, une unité du ministère des Transports dédiée à la sécurité routière sera en effet dotée de véhicules qui embarquent des radars et d’équipements pour les  barrages intelligents. 

Dans le cadre des attributions de Quipux Afrique, il est aussi prévu la poursuite et la consolidation de la Base de Données unique du ministère des Transports à travers l’exploitation du système de gestion intégrée des activités du transport routier en Côte d’Ivoire. A ce titre, le financement obtenu va permettre à l’operateur d’étendre son réseau avec la construction de 11 nouvelles agences et le réaménagement des 30 existantes avec l’ouverture d’espaces digitaux.

Quipux Afrique SA, faut-il le noter, a entamé la  dématérialisation de l’ensemble de ses procédures, de manière à être beaucoup plus moderne, plus rapide et d'améliorer la satisfaction des clients de l’administration des transports. A terme, sur l’année 2021, ce sont 10 milliards Fcfa qu’il faudra mobiliser sur le marché financier local pour la  mise en œuvre du projet de Sti qui prévoit la  gestion électronique des infractions au Code de la route dans le Grand Abidjan ainsi que dans certaines villes de l'intérieur.

Rappelons-le, le Sti va permettra d’améliorer significativement la sécurité routière ; de doter l’administration d’un système d’information sur les accidents de la route et de maîtriser la mobilité des personnes et des biens.

Le 3 février dernier,  le Gouvernement a concédé à Quipux Afrique SA la conception, le financement, la mise en place, l’exploitation et la maintenance d’un système de gestion intégrée des activités du transport routier en Côte d’Ivoire, d’un Système de Transport Intelligent (Sti) et d’une fourrière administrative, à travers le décret n°2021-64 du 03 février 2021. Le décret marque également l’accord officiel pour l’application de la vidéo-verbalisation.

Avant sa  mise en œuvre effective, déjà plusieurs experts des ministères techniques concernés et l’ensemble des parties prenantes s’étaient retrouvés les 15 et 16 avril 2021 en atelier, à Abidjan, pour adopter les projets de textes censés donner  forme à cette innovation dans la gestion de la sécurité routière et de la mobilité en Côte d’Ivoire.

Irène BATH (Avec sercom)