Covid-19 : Uhuru apporte un appui financier de 60 milliards de FCFA pour soutenir les PME dans plusieurs pays dont la Côte d’Ivoire

Economie
Publié le Source : Linfodrome
covid-19-uhuru-apporte-un-appui-financier-de-60-milliards-de-fcfa-pour-soutenir-les-pme-dans-plusieurs-pays-dont-la-cote-d-ivoire Le projet d'investissement destiné aux PME et PMI ouest-africaines.

La société de capital-investissement, Uhuru Investment Partners (Uhuru) dont les activités sont dédiées aux petites entreprises, annonce via un communiqué, la clôture de sa levée de fonds pour Uhuru Growth Fund I (Ugf), qui a généré un montant de 113 millions de dollars Us, soit environ 60 milliards de FCFA. Cette campagne de financement a été possible avec le soutien de la société d’investissement, Group CDC.

Ces fonds permettront de contribuer à la relance économique suite à l’épidémie à Covid-19 dans les pays de l'Afrique de l’ouest dont la Côte d'Ivoire, le Nigeria et le Ghana en apportant un appui aux Pme.

Pour Benson Adenuga, chef du bureau de CDC au Nigeria : « notre engagement apportera un soutien essentiel à la reprise économique (...), en fournissant du capital de croissance et une valeur ajoutée aux Pme et aux Eti (Ndlr : Entreprise de taille intermédiaire), avec un accent particulier sur les produits de consommation courante, les soins de santé et les Fintechs en Afrique de l'ouest. CDC croit fermement que les Pme sont l'élément vital des économies africaines ».


Quant à Dr Yemi Osiander, Associé Gérant d'Uhuru, a exprimé sa reconnaissance à ses partenaires et partagé son enthousiasme. « Nous sommes ravis de finaliser ce premier tour de table de notre fonds. Nous sommes reconnaissants pour le soutien indéfectible de nos investisseurs dans ce qui a été un environnement de levée de fonds difficile », a-t-il affirmé.

Par ailleurs, la Banque mondiale a estimé fin 2020 que la croissance économique ivoirienne qui devait attendre 7% en 2020, a chuté à 1,8 % suite à la crise sanitaire liée à la pandémie à Covid-19. Il faut noter que Uhuru a un Bureau à Abidjan (Côte d'Ivoire), Lagos (Nigeria) et à Accra (Ghana).