Echanges transfrontaliers : Deux postes de contrôle juxtaposés en Côte d'Ivoire verront le jour en 2022

Economie
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
echanges-transfrontaliers-deux-postes-de-controle-juxtaposes-en-cote-d-ivoire-verront-le-jour-en-2022 (PhDr).

Dans la mise en œuvre du libre-échange continental, conduit par le Secrétariat Général de la ZLECAF, la société scanning systems a entrepris la construction de deux postes de contrôle juxtaposés . Elle vient d’avoir l’appui financier de trois structures bancaires.

Scanning Systems réalise actuellement deux nouveaux PCJ en Afrique de l’Ouest, pour un coût total de 12,4 milliards de Fcfa. Ce sont les postes de Laléraba (frontière Côte d’Ivoire / Burkina Faso) et de Zégoua (frontière Côte d’Ivoire / Mali).

Pour ces deux infrastructures, la société en charge de leur construction a bénéficié d’un financement de la Société Générale qui a apporté 36% des fonds levés accompagnée du groupe Ecobank (36 % des fonds levés) et de la Banque Nationale d’Investissement, (28 %). Soit 8,4 milliards de Fcfa. Sin propre apport s’élève à 4 milliards de Fcfa. Ce financement bénéficie, de plus, d’une couverture de risques de l’Agence Française de Développement (garantie ARIZ) et de l’African Trade Insurance (ATI). La mise en service de ces deux postes est prévue dans le courant de l’année 2022.

Selon son président directeur général « ce financement démontre la confiance que nous portent nos partenaires financiers et valide ainsi notre stratégie de développement et notre expertise dans la réalisation et la gestion de PCJ. À travers celui-ci, nous sommes fiers de participer au renforcement de la coopération et de l’intégration économique sur le continent, aux côtés de la Commission de l'UEMOA, dans le cadre de la convention de concession qui nous lie pour la construction et l’exploitation de plusieurs PCJ. Nous poursuivons, par ailleurs, l’expansion de nos activités avec la construction prochaine de trois nouveaux Postes de Contrôle Juxtaposés en Afrique de l’Ouest ».

Notons que les Pcj sont des plateformes multimodales, ils regroupent en un même lieu les services de contrôle de deux États frontaliers et permettent notamment d’harmoniser et de fluidifier les formalités de passage des biens et des personnes aux frontières tout en sécurisant les recettes douanières.

A.Z