Audit à la Npsp-Ci: Une autre grosse affaire révélée . Ce qui est dit sur la situation du Dg suspendu

Economie
Publié le Source : L'inter
audit-a-la-npsp-ci-une-autre-grosse-affaire-revelee-ce-qui-est-dit-sur-la-situation-du-dg-suspendu Une affaire de seringues non livrées serait à la base de la suspension du Dg de la Npsp et de certains de ses collaborateurs.

C'est le 24 juin 2021 que le Directeur général de la Nouvelle pharmacie de la santé publique Côte d’Ivoire (Npsp-Ci), Yapi Ange Désiré, a été suspendu à titre ''conservatoire'' de ses fonctions, ainsi que certains de ses proches collaborateurs. Cela, au regard des premiers résultats d'un rapport d'audit qui visait plusieurs structures publiques.

Sur les faits reprochés au Dg et ses collaborateurs, très peu d'informations ont filtré. Mais selon le site d'information koaci.com, parmi les faits de malversation évoqués, une affaire de 532 millions fcfa de seringues commandées auprès d’une entreprise de la place et qui malheureusement, n'auraient pas été livrées à la Npsp. Le fait serait que par des moyens frauduleux, des complicités internes ont pu produire de faux bordereaux de livraison, justifiant ainsi la bonne exécution de la transaction entre les parties.

De manière détaillée, la source apprend que la transaction aurait été exécutée en deux phases : une première commande de 252 millions fcfa et une seconde de 280 millions de fcfa. Il est important de préciser que selon notre source, pour les deux commandes, la Npsp n'a à aucun moment été livrée. Autrement, 532 millions de fcfa auraient servi à acheter du vent. « 532 millions fcfa de seringues payées et non-livrées avec la complicité d’agents de la Npsp-Ci impliqués dans la constitution et le contrôle du dossier de paiement sur une base d’introduction de faux bordereaux de livraisons », explique-t-on.

Le média en ligne informe par ailleurs que depuis les récentes évolutions dans cette affaire qui cristallise depuis peu l'actualité en Côte d'Ivoire, le fournisseur a été contraint, par voie d’huissier, de livrer la commande de 252 960 000 fcfa « sous le contrôle de la police économique ». Et aussi que le Directeur des affaires administratives et financières (Daaf), Cissé ldrissa serait détenu provisoirement à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (Maca). Il reste encore 279 040 000 fcfa de livraison  à effectuer au compte de la Npsp afin de couvrir les 532 millions fcfa.

Notre source qui semble disposer d'informations poussées sur les résultats de l'audit, pense que le Dg de la Npsp-Ci, Yapi Ange Désiré, serait victime « d’agissements compromettants de certains de ses collaborateurs ». Par conséquent, il n'écarte pas une possible réhabilitation de celui-ci.

E. LATH