Bouaké/ 138 jeunes issus du Centre de Service Civique de Bouaké opérationnels à l'emploi.

Economie
Publié le Source : Linfodrome
bouake-138-jeunes-issus-du-centre-de-service-civique-de-bouake-operationnels-a-l-emploi D'entrée de jeu le premier ministre a d'abord exprimé sa contradiction des pensées générales des jeunes.

Après neuf mois d'apprentissage, la première promotion de jeunes du Centre de service civique de Bouaké a célébrée ce samedi 17 juillet 2021, la cérémonie marquant la fin de leur formation. Une cérémonie placée sous la Présidence du Premier Ministre Patrick Achi.

Eduquer les jeunes au civisme, et à la citoyenneté afin d’en faire des Ivoiriens nouveaux, et de réduire le taux de chômage est l'objectif qui a conduit à la formation des 138 jeunes sur une période de 09 mois. Selon le Ministre de la jeunesse et de la promotion du service civique ,Touré Mamadou ,les 03 premiers mois de formation ont consisté en une formation civique de type militaire et ensuite les 06 autres mois ont été consacrés à la formation qualifiante à un métier. Cette longue période aura permis aux 138 stagiaires de la 1ère cohorte du Centre de service civique d'être désormais prêts à l’emploi. Parrain de cette promotion de stagiaire, le Premier Ministre Patrick Achi s’est opposé aux préjugés .

" Dans l'accès à l'emploi ce qui les condamnent avant tout à monter dans la hiérarchie professionnelle, c'est leur diplôme. Chers jeunes si vous croyez cela c'est totalement faux .Parce que dans d'autres pays et dans de nombreux pays , l'exemple nous montre que des gens sont partis de rien et sont parvenus à tout parce que simplement ils croyaient en eux même et se croyaient capables de tout . C'est ça la première force . Il y a la connaissance .Ce que vous apprend lorsque vous allez à l'école , l'histoire ,la géographie les mathématiques, le français et toute autre matière qui permettent d'accroître vos connaissances. Et il y a ce que l'école ne vous apprend pas ,le courage n'est pas une matière à enseigner à l'école ,la discipline n'est pas une matière à enseigner à l'école . La créativité est quelques fois un don .L'audace n'est pas une matière à enseigner à l'école " a t-il contredit arguant que de nombreux pays dans le monde ont construit leur développement en comptant sur leur capital humain .

« L'exemple nous montre que des gens sont partis de rien et sont parvenus à tout parce que simplement ils croyaient en eux même et se croyaient capables de tout. Ils ne se sont pas contentés seulement de la connaissance acquise à l'école, car il y a ce que l'école vous apprend et ce que l'école ne vous apprend pas. "Le courage, la discipline, la créativité et l'audace ne sont pas des matières enseignées à l'école. Pourtant sans cela personne ne peut rien accomplir de grand" a ajouté Patrick Achi .Et de conclure pour les inviter à redoubler de courage et d’audace dans leur entreprise gage selon lui d’un succès assuré.

Pour rappel la première promotion de cohorte de Bouaké a été formé particulièrement dans les métiers du commerce et de la sécurité sur une période de 09 mois. C'est dans une ambiance festive que cette première cohorte formée particulièrement aux métiers du commerce et de la sécurité a reçu leur attestations de fin de formation.

Le premier ministre a mis à profit son passage au centre de service civique pour poser la première pierre du centre régional de service civique. Cette institution qui aura une capacité d’accueil de 1000 stagiaires par an sortira de terre les mois à venir. Avant le centre de service civique, le premier ministre, chef du gouvernement Patrick Achi s'est rendu à l'université Alassane Ouattara de Bouaké pour procéder à l'ouverture du guichet emploi sis au Campus 1. Là bas ,il a exhorté les étudiants à travailler avec ardeur et persévérance pour avoir un emploi décent. La mise en place de ce guichet emploi parait pour lui comme une opportunité pour eux.

" Je suis heureux de me retrouver aujourd'hui à l'université Alassane Ouattara pour inaugurer le guichet emploi, moteur d'employabilité des jeunes. Chers étudiants, je vous demande de travailler avec abnégation, courage et persévérance car rien ne s'obtient dans la paresse. À travers le programme "une Côte d'Ivoire solidaire", du président de la République SEM Alassane Ouattara, notre objectif est de vous aider à améliorer vos conditions d'apprentissage et de vie et cela passe par une bonne éducation, une bonne formation afin que vous ayez un emploi décent, stable pour obtenir une vie meilleure", a indiqué le successeur de Feu Hamed Bakayoko.

Lancé le 19 Août 2019 sous la présidence du premier ministre, chef du gouvernement, feu Amadou Gon Coulibaly, le Guichet Emploi est un poste avancé, un point relais de proximité de l’offre de services délivrés par l’Agence Emploi Jeunes. Il a pour mission d'accueillir et d'informer les demandeurs d’emplois sur l’offre de service de l’Agence Emploi Jeunes ;Orienter les jeunes sur le Programme Social du Gouvernement ;Relayer les activités des initiatives gouvernementales en faveur des jeunes dans les localités où ils sont installés ;Organiser des ateliers sur les techniques de recherche d’emploi et en entrepreneuriat/auto-emploi ;Accompagner les jeunes à s’inscrire et postuler aux offres d’emploi et de stage, sur la plateforme technologique de l’Agence Emploi Jeunes ;Tenir une base de données des jeunes qui visitent le Guichet Emploi; Collecter les informations nécessaires à la bonne connaissance de l'économie locale. À cet effet, 188 Guichets Emploi sont ouverts et fonctionnels, dont : 187 Guichets dans les Communes du territoire national.01 Guichet à l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody.

Simon DEBAMELA ,à Bouaké