Marchés Publics : L'ANRMP passe en revue la performance de ses processus au premier semestre 2021

Economie
Publié le Source : Linfodrome
marches-publics-l-anrmp-passe-en-revue-la-performance-de-ses-processus-au-premier-semestre-2021 Les participants à l'atelier sur la revue à mi-parcours de l'ANRMP. (Ph: DR)

L’Autorité nationale de régulation des marchés publics (ANRMP) veut se donner les moyens d’être une institution plus performante au service du système de la commande publique en Côte d’Ivoire.

Le Secrétaire Général, Oumar Ouattara, assisté de ses proches collaborateurs, a passé en revue dans la ville historique de Grand-Bassam, la performance des processus de l’institution au premier trimestre 2021. Cette revue qui a eu lieu du 14 au 16 juillet 2021, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan stratégique 2019-2021 mais également du suivi de l’exécution du Plan de travail annuel de la structure. « L’ANRMP qui est une Autorité administrative indépendante, s’est dotée d’un plan stratégique qui comprend des axes stratégiques avec des objectifs opérationnels. Il est bon, en tenant compte de la gestion axée sur les résultats, que nous nous arrêtions, deux fois par an pour évaluer l’efficacité de nos actions », a expliqué le Secrétaire Général.

Ainsi, durant trois jours, tous les services de l’ANRMP ont présenté l’état d’avancement des activités prioritaires planifiées pour l’année 2021.

L’efficacité de ces actions a été également à l’ordre du jour, afin de proposer le cas échéant des actions correctives à inscrire aux Plans d’actions d’amélioration de chacun des services identifiés comme des processus convergeant tous vers l’objectif commun.

Le régulateur s’est engagé dans une démarche de management de la qualité, en vue d’aboutir à une certification iso 9001 version 2015.

L’ANRMP, faut-il le noter, est le régulateur des marchés publics en Côte d’Ivoire. Elle a pour missions principales, de formuler des avis au ministre chargé des marchés publics pour l’amélioration et la définition des politiques en vue des actions de réforme du système des marchés publics, de former les acteurs de la commande publique et de statuer sur les différends ou litiges nés entre une autorité contractante et un acteur privé à l’occasion de la passation de marchés publics dans les conditions prévues par le code des marchés publics.

I.B. (Avec sercom)