Performances économiques : L’agence de notation Fitch classe la Côte d’Ivoire au 2e rang en Afrique subsaharienne

Economie
Publié le Source : Soir info
performances-economiques-l-agence-de-notation-fitch-classe-la-cote-d-ivoire-au-2e-rang-en-afrique-subsaharienne Le président Alassane Ouattara continue de glaner des résultats économiques satisfaisants.

C’est une grosse performance pour l’Économie ivoirienne. La Côte d’Ivoire a été notée, le lundi 19 juillet 2021, deuxième pays en Afrique subsaharienne, par l’agence de notation financière Fitch. Cette agence lui a attribué la note de BB- avec perspective stable contre la note de B+ en perspective positive, précédemment.

Cette notation montre que le pays multiplie les performances, surtout au niveau économique et financier. Il y a deux semaines, selon le service de communication du ministère de l’Économie et des finances, c’était la bien connue agence de notation Standard and Poor’s qui attribuait une note de BB- avec perspective stable à la Côte d’Ivoire.

Cette notation de Fitch place la Côte d’Ivoire à la deuxième place parmi les pays d’Afrique subsaharienne les mieux notés, juste derrière le Bostwana (BB+) et au même niveau que l’Afrique du Sud. Ainsi, avec les notations de Fitch, de Standard and Poor’s (BB-) ainsi que celle de Moody’s (Ba3) place la Côte d’Ivoire dans la catégorie « double B ». Une évolution qui fait du pays d’Alassane Ouattara, le deuxième pays d’Afrique subsaharienne le mieux noté par Fitch, après la Namibie et devant l’Afrique du sud. Ce dernier, en effet, a obtenu la note BB- avec perspective négative depuis novembre 2020.

Au niveau du continent africain, y compris le Maroc (BB+), la Côte d’Ivoire devient le 3e pays le mieux noté chez Fitch. En outre, le pays peut se vanter de disposer désormais d’une notation de catégorie « double B » auprès des trois agences internationales que sont SP (BB-), Moody’s (Ba3) et Fitch (BB-). Sur le continent, seuls 4 pays se situent dans cette catégorie chez Fitch. Ce sont le Maroc, la Namibie, l’Afrique du Sud et la Côte d’Ivoire. La Côte d’Ivoire étant le seul à bénéficier d’une perspective stable.

Faut-il le souligner, c’est la robustesse et la stabilité du cadre macro-économique, la bonne gestion budgétaire et l’environnement sociopolitique apaisé de la Côte d’Ivoire, surtout avec la réussite de l’organisation des dernières élections législatives du 6 mars 2021, qui ont enregistré la participation de toutes les forces politiques du pays, qui ont fait basculer la balance en faveur de la Côte d’Ivoire.

 

Hervé KPODION