Union postale universelle

27è Congrès de l’Upu à Abidjan : Le ministre Roger Adom évoque les retombées pour la Côte d’Ivoire

Economie
Publié le Source : Linfodrome
27e-congres-de-l-upu-a-abidjan-le-ministre-roger-adom-evoque-les-retombees-pour-la-cote-d-ivoire Le ministre Roger Félix Adom attend beacoup de ce congrès.

Roger Adom, ministre de l’Économie numérique, des télécommunications et de l’innovation a présenté les retombées pour la Côte d’Ivoire qui accueille le 27è Congrès de l’Union postale universelle (Upu), à Abidjan du 9 au 27 août 2021. C’était au cours d’une conférence de presse qu’il a animée ce mercredi 28 juillet 2021, à son cabinet, au Plateau.

« Les retombées c’est déjà l’image de marque puisque post-covid-19, il y a eu peu de congrès, avec des évènements en présentiel et donc, nous ouvrons le bals des congrès mondiaux, et je pense que c’est l’image de marque de la Côte d’Ivoire. Tout le monde va reconnaître que nous sommes un pays qui compte et nous faisons partie du concert des nations », a souligné le ministre Adom. Qui a ajouté à cela les retombées économiques et touristiques. « C’est bien qu’ils viennent. Bien évidemment, nous sommes en période covid-19, donc, il va falloir que chacun de nous prenne les précautions pour être sûr que pendant cette période, il n’y ait pas d’explosion de cas de covid-19 », a-t-il recommandé.

Le ministre Roger Adom a par ailleurs expliqué que ce congrès va définir la nouvelle stratégie mondiale postale. « Cette stratégie postale va s’appeler la stratégie d’Abidjan. Plus de 190 pays vont réfléchir sur quels vont être les nouveaux enjeux de la poste. Principalement, le point le plus important sera la digitalisation des services. Comment mieux digitaliser les services postaux pour que, bien évidemment, la poste qui est un métier ancien puisse s’inspirer et tenir compte des nouvelles technologies. Faire en sorte que les nouvelles technologies puissent permettre de développer le secteur, le rendre encore plus prospère et plus créateur de valeurs », a-t-il fait savoir. Il a fait observer que la poste qui était un secteur très porteur est aujourd’hui à la croisée des chemins. Pis, elle fait face à une concurrence déloyale.

Notons que plus de 750 personnes sont attendues à Abidjan pour ce congrès. Le deuxième du genre en Afrique. Diakité Coty Souleymane a été désigné président de ces assises.

J.BAIKEH