Mobilisation des recettes fiscales : La DGI réalise un résultat de 1 432,2 milliards Fcfa au 1er semestre

Economie
Publié le Source : Linfodrome
mobilisation-des-recettes-fiscales-la-dgi-realise-un-resultat-de-1-432-2-milliards-fcfa-au-1er-semestre Moussa Sanogo, ministre du Budget et du Portefeuille de l'État, satisfait des résultats réalisés. (Ph: DR)

Le séminaire bilan du 1er semestre et les perspectives du 2ème semestre 2021 de la Direction générale des Impôts (DGI), a eu lieu mercredi 28 juillet 2021, à l'hôtel du Golf, à Abidjan-Cocody.

Le Directeur général de cette régie financière, Ouattara Sié Abou a présenté, à cette occasion, les résultats enregistrés par la Direction générale des Impôts (DGI). Il a souligné que l'objectif global de recettes assigné à la DGI pour le 2ème trimestre est de 768 milliards Fcfa et le 1er semestre de l'année 2021 est de 1 402,9 milliards Fcfa. « Le bilan indique que le montant total des recettes enregistré se chiffre à 1 432,2 milliards Fcfa à l'échelle du semestre et 798 milliards Fcfa pour le 2ème trimestre. La DGI dégage ainsi, au niveau du semestre, un écart positif de 35,3 milliards Fcfa par rapport aux prévisions de recettes, soit un taux de recouvrement de 102,5 % », a-t-il dit. Il a informé que ces bonnes perspectives enregistrées par la DGI sont à mettre à l'actif du potentiel humain de l'administration des Impôts, mais également aux fruits de la mise en œuvre des outils modernes de gestion. « Les projections de recettes brutes attendues pour le second semestre de l'année 2021 sont fixées à 1 266,6 milliards Fcfa dont 660,2 milliards Fcfa pour le 3ème trimestre », a rappelé Ouattara Sié Abou. Pour faciliter la réalisation de ce nouveau défi, le Directeur général a appelé ses collaborateurs à se tourner efficacement vers les perspectives de l'élargissement de l'assiette qui passe par l'assainissement du fichier pour une parfaite connaissance des contribuables. Le DG a appelé également à se tourner vers la quête de nouveaux contribuables tout en assurant la maîtrise effective du fichier afin de pouvoir efficacement soumettre tous les assujettis potentiels à leurs obligations fiscales.

Au regard des résultats réalisés et des efforts accomplis, Adama Sall, Directeur de cabinet du ministre du Budget et du Portefeuille de l'État, a adressé ses félicitations et encouragements à la grande famille des Impôts pour leur contribution à la mobilisation des recettes de l'État. Le représentant du ministre a encouragé les agents des Impôts à maintenir le cap, voire à le doubler, au regard des objectifs fixés au 2ème trimestre 2021. Il a fait remarquer que le taux de pression fiscale de la Côte d'Ivoire de 12,6 % et est l'un des plus faibles de l'Uemoa (Union économique et monétaire ouest africaine) et ne correspond pas aux indicateurs d'un pays émergent.

Irène BATH