Recensement de la population 2021 : Nialé Kaba lance le recrutement de 40 000 agents recenseurs, aides-formateurs, agents TIC et superviseurs

Publié le Modifié le
recensement-de-la-population-2021-niale-kaba-lance-le-recrutement-de-40-000-agents-recenseurs-aides-formateurs-agents-tic-et-superviseurs Nialé Kaba, ministre du Plan et du Développement, souhaite la réussite du dénombrement. (Ph: DR)
Economie

La ministre du Plan et du Développement, Nialé Kaba, a procédé ce mardi 10 août 2021 à Abidjan-Plateau, au cours d'une conférence de presse, au lancement de l’inscription pour le recrutement du personnel de terrain du Recensement général de l’habitat et de la population (Rgph 2021).

La réalisation effective du dénombrement de la population, dans le cadre du Recensement général de l’habitat et de la population (Rgph 2021), aura lieu du 1er au 21 novembre 2021, sur toute l’étendue du territoire national. En vue de réussir cette opération, il importe de recruter du personnel de terrain, à savoir les agents recenseurs ; les aides-formateurs ; les agents TIC (Technologie de l'information et de la communication) et les superviseurs. Dans cette optique, la ministre du Plan et du Développement, Nialé Kaba, a procédé ce mardi 10 août 2021 à Abidjan-Plateau, au lancement de l'inscription pour le recrutement du personnel de terrain du Rgph 2021. Elle a informé que cette opération mobilisera environ 40 000 agents de terrains âgés de 18 à 45 ans ayant un niveau d’étude minimum de la classe de 1ère pour une durée allant de 1 à 3 mois. « Ce sont 38 971 jeunes, filles comme garçons, qui seront formés localement par le Bureau technique permanent du recensement Btpr) avec l’appui de l’Agence emploi jeune (Aej). À l’issue de la formation, 28 346 seront recrutés comme agents recenseurs et 7 087 comme chefs d’équipe encadrés par 400 superviseurs», a indiqué Nialé Kaba. La ministre a précisé que l’inscription des candidats se fera essentiellement sur une plateforme dédiée accessible. Cependant, poursuit Nialé Kaba, dans les zones non couvertes par le réseau internet (165 Sous-préfectures), les jeunes intéressés pourront faire acte de candidature par le dépôt des dossiers physiques dans les Sous-préfectures concernées. «Les inscriptions en ligne seront ouvertes à partir de la fin de cette cérémonie (mardi 10 août 2021, Ndlr) jusqu’au 21 septembre 2021. Quant aux inscriptions physiques, elles débuteront à partir du 17 août 2021», a souligné la ministre du Plan et du Développement. Nialé Kaba a invité les personnes âgées de 18 à 45 ans remplissant les critères de candidature, à s’inscrire massivement sur la plateforme de recrutement. Elle a informé que dans le cadre du Rgph, pour garantir la qualité des données collectées, le Gouvernement, à travers l’appui des Partenaires techniques et financiers, a mis à la disposition du projet 37 700 tablettes et accessoires.

La ministre du Plan et du Développement avait à ses côtés, dans le cadre de cette conférence, le ministre de la Promotion de la jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service Civique, Mamadou Touré. Ce dernier a invité les jeunes à se rendre sur les sites internet de l’Aej et du Btpr afin de soumettre ou de renouveler leur candidature. Il a précisé que l’opération d’inscription est gratuite.


La contribution du ministère de la Promotion de la jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service Civique à travers l’Aej, faut-il le noter, s’étend au financement de la formation des 40 000 Agents qui seront recrutés pour un coût de 1 milliard de Fcfa.

Le Rgph est une opération de dénombrement de la population qui vise à obtenir des informations actualisées et fiables sur la taille de la population, sa structure, sa répartition spatiale et ses caractéristiques socio-démographique et économique. Cette opération comporte huit grandes étapes suivantes : les activités préparatoires qui comprennent l’élaboration des documents stratégiques, techniques, opérationnels et financiers du Recensement ; la Cartographie Censitaire, opération qui consiste à identifier et visiter tous les sites habités du pays ; le recensement pilote permet de tester en miniature tout le processus du recensement ; le dénombrement, phase principale de collecte des informations sur chaque individu du ménage ; l’enquête post censitaire, enquête qui permet d’évaluer la qualité du dénombrement ; le traitement des données collectées ; l’analyse, la Publication et la Diffusion des résultats et l’Archivage. La Côte d'Ivoire entame ainsi la phase de dénombrement.

Irène BATH