Transformation numérique dans le secteur agroalimentaire : La Côte d'Ivoire retenue pour le projet pilote

Economie
Publié le Source : Linfodrome
transformation-numerique-dans-le-secteur-agroalimentaire-la-cote-d-ivoire-retenue-pour-le-projet-pilote Kendi Nderitu, la gestionnaire pays de Microsoft Kenya.

Pour soutenir la transformation numérique dans le secteur de l'agro-industrie en Afrique, moderniser les chaînes d'approvisionnement et augmenter la productivité et les revenus des agriculteurs, Microsoft, par le biais de son initiative 4Afrika, et IFC se sont associés le mercredi 11 août 2021 pour rendre les outils numériques et les ressources de formation plus accessibles aux petits agriculteurs et aux petites entreprises liées à l'agriculture. 

Le partenariat tirera parti des plateformes numériques uniques de Microsoft 4Afrika et du Programme de leadership en agro-industrie de l'IFC pour aider les petits agriculteurs, leurs coopératives et les détaillants du dernier kilomètre à accéder aux informations et aux outils numériques afin de renforcer les pratiques agricoles, de développer le professionnalisme des entreprises et d’améliorer la sécurité alimentaire et la traçabilité tout au long de la chaîne d'approvisionnement.

Au cours de ce projet, une plateforme mobile sera testée parmi les agriculteurs, notamment au Kenya, au Nigeria, en Côte d'Ivoire et en Ouganda. Les premiers projets pilotes visent à soutenir 50 000 agriculteurs et au moins 50 coopératives. « Aujourd'hui plus que jamais, nous devons porter une attention particulière à la façon dont les organisations agro-technologiques se transforment numériquement, aux défis auxquels elles sont confrontées pour acquérir de nouvelles technologies et aux défis quotidiens auxquels elles peuvent être confrontées dans le domaine du développement des compétences numériques. La stratégie de Microsoft 4Afrika est d'investir dans l'agro-tech pour libérer le potentiel dynamique de l'Afrique, accélérer l'innovation dans agri-tech afin de permettre une agriculture basée sur les données qui puisse optimiser les rendements, augmenter la productivité agricole et augmenter la rentabilité tout en nourrissant une nation », a déclaré Kendi Nderitu, la gestionnaire pays de Microsoft Kenya.

« En rendant les outils numériques plus accessibles aux agriculteurs, aux coopératives et aux détaillants du dernier kilomètre, Microsoft et IFC peuvent ensemble aider le secteur agroalimentaire », a indiqué Samuel Dzotefe, directeur régional par intérim de l'industrie, fabrication, agro-industrie et Services, Moyen-Orient & Afrique.

Notons qu'environ 155 millions de personnes étaient confrontées à une insécurité alimentaire aiguë en 2020 dans 55 pays ou territoires, soit une augmentation d'environ 20 millions de personnes par rapport depuis 2019, selon le Rapport mondial 2021 sur les crises alimentaires. L'agro-industrie contribue à environ 25 pour cent du PIB de l'Afrique et 70 pour cent de ses emplois.