BCEAO: victime d’actes de cybercriminalité, la banque met en garde

Publié le
bceao-victime-d-actes-de-cybercriminalite-la-banque-met-en-garde La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)invite les internautes à la plus grande vigilance.
Economie

Dans un communiqué, la BCEAO (Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest) a fait savoir que des individus malintentionnés ont mené des actes de cybercriminalité contre l’institution bancaire.

« Il est porté à la connaissance du public que des personnes mal intentionnés produisent des messages, documents, adresses électroniques et sites web qu’elles présentent comme étant de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) », indique un communiqué de l’institution bancaire sous-régionale.

Face à ces actes de cybercriminalité, dont les auteurs demeurent pour l’heure inconnus, la banque centrale se réserve « le droit d’engager des poursuites judiciaires à l’encontre des auteurs et complices d’actes frauduleux portant atteinte à son image ». Par ailleurs, elle « invite les internautes à la plus grande vigilance et à se référer à son site internet https://www.bceao.int pour obtenir les informations émanant d’elle.

Toutefois, la BCEAO tient à rappeler qu’elle est un établissement public international. Par conséquent, les services qu’elle fournit ne requièrent aucune contrepartie financière