Côte d'Ivoire : Un atelier organisé pour définir les critères de performances adaptés aux entreprises de travaux routiers

Economie
Publié le Source : Linfodrome
cote-d-ivoire-un-atelier-organise-pour-definir-les-criteres-de-performances-adaptes-aux-entreprises-de-travaux-routiers Les participants à l'atelier de Grand-Bassam. (Ph: DR)

Dans l’optique de la définition de critères de performance des entreprises en charge des travaux routiers, un atelier de réflexion s’est tenu, les 8 et 9 septembre 2021 à Nsa Hôtel de Grand Bassam.

Cette rencontre a servi de cadre de réflexions et de définition, avec les différents acteurs du secteur routier, des critères de performances adaptés aux entreprises de travaux routiers en vue de rendre disponible des outils et modules de classification desdites entreprises sur la plateforme ageroutemarche.

Au terme des travaux, des recommandations d'ordre général et des recommandations relatives aux critères d’évaluation des entreprises ont été adoptées. Les participants à l'atelier ont convenu de prendre des dispositions pour vulgariser la plateforme ageroutemarche auprès de la population ; de prendre les dispositions nécessaires pour la mise en service de l'application « Alerte » ; de renforcer les capacités des entreprises ; reformuler l’intitulé de l’atelier par « Identification et validation des critères d’évaluation des entreprises du secteur routier axée sur le résultat ». Ils ont promis de tenir compte des critères des bailleurs dans l’évaluation des performances des entreprises, notamment les critères de résilience de la route face au changement climatique ; mais aussi de tenir compte des délais et de la régularité des paiements des travaux dans les critères d’évaluation des entreprises et des délais de réactions des différentes parties au projet, et aussi de produire une note explicative des critères d’évaluation.

Les travaux de la rencontre se sont essentiellement déroulés en plénières. Et ont servi de cadre de communications, de présentation des fonctionnalités de l’outil, de réflexion/définition des critères de performances des entreprises d’une part, de restitution et validation des conclusions des travaux d’autre part.

Le Coordonnateur et le Chef de projet ageroutemarche ont animé conjointement la communication relative aux présentations des espaces utilisateurs, onglets et fonctionnalités de la plateforme « ageroutemarche.ci ». Les espaces utilisateurs concernent entre autres : un espace utilisateur - Public permettant à tout citoyen de visualiser les informations relatives à tous les projets contenus dans la plateforme ; un espace utilisateur – Entreprises accessible à l’aide d’un compte personnalisé de l’entreprise sur « ageroutemarche.ci ».

La session de réflexion sur les critères de performance a été conduite par Coulibaly Namon, Directeur technique. Elle a consisté à la présentation générale de critères de performance identifiés et la contribution des experts sur ces critères. Les résultats des échanges et contributions ont permis d’améliorer les critères et les différents paramètres contribuant au calcul des indicateurs et au niveau de classement des entreprises.

Le Directeur de cabinet adjoint du ministre de l'Équipement et de l'Entretien routier (MEER), Ezoua Stéphane a remercié les participants pour leur présence à cet atelier, ainsi que la Banque mondiale qui a aidé à la mise en place de la plateforme qui permettra, selon Lui, de rehausser le niveau de la qualité des ouvrages réalisés tout en favorisant la dématérialisation des procédures de marchés liés aux travaux. Abordant le point des critères de performance, au nom du MEER, le Directeur de cabinet adjoint a sollicité l’engagement des experts réunis à la définition de critères qui permettraient de favoriser la compétitivité des entreprises avec l’éclosion de « champions nationaux ».

Le Coordonnateur adjoint du Projet d’amélioration de la gouvernance pour la délivrance des services de base aux citoyens (PAGDS), Akrou Bertin, a rappelé que la plateforme « ageroutemarche.ci » est le premier résultat acquis dans le cadre de la mise en œuvre du PAGDS. Il a rappelé les recommandations formulées par la Banque mondiale et qui consistent à continuer à améliorer la plateforme et garantir sa visibilité auprès de l’ensemble des acteurs concernés ; déterminer des critères consensuels de performance des entreprises et les intégrer dans la plateforme ; assurer, à terme, le renforcement des capacités des entreprises qui en auraient besoin. Le coordonnateur adjoint a saisi l'occasion pour exprimer l’attente du PAGDS qui se résume à l’élaboration de critères définitifs permettant de classer de manière objective les entreprises du secteur.

Le représentant du Directeur général (DG) de l’Agence de gestion des routes (Ageroute), a insisté sur le rôle de la plateforme dans l’amélioration de la gouvernance dans la mise en œuvre des projets du secteur routier.

Brice Tiémélé, point focal PAGDS et Coordonnateur du projet ageroutemarche a sollicité les avis et contributions des acteurs présents sur le fonctionnement de la plateforme « ageroutemarche.ci » qui est à ses débuts d’opérationnalisation.

Dans le cadre du Projet d’amélioration de la gouvernance pour la délivrance des services de base aux citoyens (PAGDS), une plateforme informatique « ageroutemarche.ci » a été mise en place pour apporter une amélioration à la gestion des marchés publics et permettre une meilleure gestion des contrats des entreprises de travaux routiers. Cette plateforme sera aussi suivie par la population ainsi que les partenaires nationaux et internationaux.

L'atelier Grand-Bassam a été présidé par le Directeur de cabinet adjoint du MEER, et a enregistré la participation d'une cinquantaine de personnes constituées du staff managérial de l’Ageroute, et des experts des structures conviées telles que la Dgir, le Fer, le Bnetd, le Lbtp, la Sonitra, le Gibtp, la Chanie.

Irène BATH