Construction en Côte d'Ivoire : Bruno Koné dévoile sa stratégie pour atteindre zéro effondrement d'immeuble par an

Publié le Modifié le
construction-en-cote-d-ivoire-bruno-kone-devoile-sa-strategie-pour-atteindre-zero-effondrement-d-immeuble-par-an Bruno Koné a sa petite idée pour lutter contre les effondrements de bâtis en Côte d'Ivoire. (Ph: DR)
Economie

Le ministre de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme, Bruno Nabagné Koné a présenté les réformes qui ont été faites pour lutter contre les effondrements de bâtis en Côte d'Ivoire.

Sur la question, il a indiqué que le minimum désormais pour toute construction réalisée en Côte d'Ivoire, c'est l'intervention obligatoire de l'architecte. « Nous devons améliorer le cadre de vie des Ivoiriens et cela ne peut pas se faire si nous continuons l'amateurisme. Il nous faut faire les choses de façon professionnelle. Les conditions ont été assouplies pour permettre à tous ceux qui veulent construire de le faire dans des conditions supportables », a mentionné le ministre, jeudi 30 septembre 2021, lors du Dîner des Bâtisseurs. Toute chose devant permettre, a-t-il dit, de s'assurer que les constructions soient réalisées dans les règles de l'art, en respectant les règles de l'urbanisme, que ces constructions soient réalisées avec toutes les précautions et dispositions sécuritaires pour ceux qui travaillent sur le chantier, et ceux qui vont loger dans ces bâtiments. Il a également insisté sur le fait que toute construction à réaliser en Côte d'Ivoire doit au préalable avoir un Permis de construire. Bruno Koné a aussi imposé le recours à l'ingénieur conseils et au bureau de contrôle pour toute construction au-delà de R+2.


En guise de rappel, le ministre a indiqué que sur les 5 dernières années en Côte d'Ivoire, il y a eu exactement 21 effondrements de bâtis. Sur l'année 2020, il y en a eu 11. Sur l'année 2021, la Côte d'Ivoire est, à la date d'aujourd'hui, à 2 effondrements qui ont eu lieu en mars et en avril. Des dispositions ont été annoncées par le ministre pour renforcer les mesures de contrôle des constructions et assurer un contrôle plus intensif, et sensibiliser les populations à arrêter toute construction dès lors qu'il y a des problèmes.

Irène BATH