Frais mobile money: SYNAM-CI donne les raisons pour lesquelles il annonce une grève

Publié le Modifié le
frais-mobile-money-synam-ci-donne-les-raisons-pour-lesquelles-il-annonce-une-greve
Economie

Suite à son communiqué menaçant de faire une grève, le syndicat des propriétaires de points de vente mobile money donne les raisons pour lesquelles ils ont fait cette annonce. Cette information est donnée dans un communiqué reçu ce vendredi 22 octobre du secrétaire exécutif.

Le SYNAM-CI (Syndicat National des Propriétaire de point de vente Mobile money de CÔTE), par la voix de son Secrétaire Général Adjoint Mr. COULIBALY Félix, porte à la connaissance de l'opinion publique que les prestataires des services mobile money de Côte D'IVOIRE ne sont AUCUNEMENT CONTRE LA BAISSE DES FRAIS DE TRANSACTION, mais souligne que depuis longtemps les propriétaires de points de vente reçoivent des commissions qui ne leur permettent pas de vivre décemment de leur activité.

LE SYNAM-CI interpelle donc les opérateurs qu'une éventuelle réduction de commissions déjà très faible aura des conséquences désastreuses sur la vie des acteurs de notre secteur d'activité. Le SYNAM-CI ne peut en aucun cas s'opposer à la lutte contre la vie chère.

En CÔTE D'IVOIRE depuis plus d' une décennie , les réseaux classiques (Orange ,MTN et MOOV) prennent des frais de transactions considérables sur le client final et nous donnent des commissions (-25%) qui ne permettaient déjà pas aux PDV (propriétaire de point de vente) que nous sommes de vivre décemment de notre activité. Cela a été décrié mais aucune solution nous a été proposée.

Aujourd'hui, Wave est arrivé avec des frais de transactions de 1% et nous donnent pratiquement les commissions avoisinantes celles des réseaux classiques. Pourquoi alors avec les frais énormes prélevés depuis 10 ans, les opérateurs classiques ne pouvaient réellement mieux nous rémunérer ? Nous nous posons bien la question.

Les conséquences, les clients finaux se ruent vers Wave. Les réseaux classiques pour rattraper leurs clients, décident de s'aligner sur la concurrence avec 1% de frais de retrait mais à quel prix. Au point de diminuer drastiquement nos commissions. Certains d'entre eux divisent jusqu'à quatre (4 ) les commissions que nous percevions auparavant. Excepté Orange ci qui a maintenu ses anciennes commissions. Lutter contre la cherté de la vie, c'est bien d'ailleurs très bon et social, mais en sacrifiant les investisseurs que nous sommes, on dit non.

Voilà tout le sens de notre grogne.Et c'est sûr, que ce soit l'opérateur de transfert mobile money( Orange,Moov,MTN et Wave ) , nous n'avions pas de préférence, nous sommes simplement inquiet du devenir de ce secteur d'activité très prometteur et la pérennisation de celle ci. Par conséquent, nous allons cette fois, nous faire entendre par notre importance et notre utilité dans le tissu de l'économie Numérique sur le territoire national.

Secrétariat Général du SYNAM-CI.