9ème édition de la CGECI Academy : Voici les 12 décisions prises par les patrons d’entreprises ivoiriennes

Publié le
9eme-edition-de-la-cgeci-academy-voici-les-12-decisions-prises-par-les-patrons-d-entreprises-ivoiriennes Le président du Patronat ivoirien, Jean-Marie Ackah, a exhorté les chefs d'entreprises à s'approprier les conclusions du Forum. (Ph: DR)
Economie

La CGECI Academy 2021, forum économique du Patronat ivoirien organisé les 28 et 29 octobre 2021 autour du thème : « Crises et résilience des entreprises en Afrique », a permis d’arrêter 12 recommandations.

Au terme des deux journées de rencontre qui ont comporté 23 panels, les échanges ont permis de dégager d'une part des pistes de réflexions en vue de mieux appréhender les crises et d’autre part d’optimiser la résilience des entreprises. Les principales résolutions issues des travaux sont d’encourager la prise en compte dans les stratégies d’entreprises, de la notion de prévention des risques liés aux changements climatiques en adéquation avec le renforcement du cadre réglementaire autour des questions environnementales ; sensibiliser les entreprises sur les enjeux de la révolution numérique, bâtir un indice de sécurité numérique à l’instar de l’indice de maturité numérique élaboré par le patronat ivoirien et sécuriser le cyber espace ; renforcer le dispositif de prévention sanitaire existant sur l’ensemble du territoire et promouvoir l’action coordonnée secteur public-privé lors des crises sanitaires et sensibiliser à la solidarité dans l’action commune et mettre en place des dispositifs et mécanismes de collaboration entre l’Etat, les entreprises et les citoyens pour assurer la sécurité nationale et renforcer la capacité de réaction et d’adaptation face aux crises. Le Forum a demandé également d’implémenter des solutions innovantes en matière d’assurance des biens et des personnes lors de la survenue des crises ; de mettre en place un écosystème favorisant l’innovation en période de crise ; d’accroître l’offre énergétique par la promotion de l’utilisation des énergies renouvelables et la mise en œuvre de solutions alternatives telles que l’auto production d’électricité ; de rechercher et implémenter des offres d’accompagnement en phase avec les réalités locales et de mettre en place des mécanismes de protection de l’image du chef d’entreprise à l’instar de ceux existants pour la protection de l’image et des données de l’entreprise. La CGECI Academy a, enfin, recommandé d’aménager le dispositif fiscal pour prendre en compte les contraintes liées aux situations de crises ; de bâtir un écosystème en vue d’assurer une résilience industrielle régionale par le développement des infrastructures et du capital humain ; de faciliter le libre-échange entre Etats en Afrique et d’adopter une stratégie régionale de développement des chaînes de valeurs agricoles.

Le président du Patronat ivoirien, Jean-Marie Ackah a exhorté chacun les participants au Forum à s’approprier les résolutions prises au cours de cette rencontre afin d’anticiper les crises et se préparer à y faire face pour inventer le monde d’après. « Monsieur le ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, représentant le Premier ministre, ami du Secteur privé, nous sommes convaincus de ce que les recommandations émises par le Forum, trouveront une oreille attentive auprès des autorités publiques », a-t-il mentionné.

Irène BATH