Côte d’Ivoire/Programme de développement : le système des Nations unies souhaite étendre son partenariat au secteur privé

Publié le Modifié le
cote-d-ivoire-programme-de-developpement-le-systeme-des-nations-unies-souhaite-etendre-son-partenariat-au-secteur-prive Photo de famille avec le coordonnateur résident du Snud Philippe Poinsot(au milieu) des deux dames.
Economie

Ce mercredi 3 novembre 2021, à l’hôtel Môvenpick au Plateau, le coordonnateur résident du système des nations unies en Côte d’Ivoire, a fait un briefing sur la réforme des Nations Unies et sa mise en œuvre en Côte d’Ivoire, cela a été précédé d’une série de visites avec la presse sur plusieurs sites de projets des agences des nations unies. Cette visite presse s’inscrit dans le cadre de la journée des nations unies (Jnu) célébrée le 24 octobre, elle a pour objectif de faire connaître le but et les réalisations de l’ONU aux peuples du monde et à gagner leur appui à l’œuvre de l’ONU.

Pour une mobilisation, des ressources financières efficientes devraient permettre de réaliser pleinement les ambitions de développent durable en Côte d’Ivoire. Le système des nations unies pour le développement veut pouvoir s’appuyer plus fortement sur les partenaires privés.

« Nous voulons diversifier et étendre le partenariat aux acteurs du secteur privé afin de mobiliser toutes les ressources financières nécessaires à une mise en œuvre efficace, efficiente et cohérente des initiatives. Nous avons mobilisé près de la moitié de l’enveloppe prévue dans le cadre de la coopération que nous avons signé en février dernier avec le gouvernement ivoirien », a déclaré le coordonnateur résident du système des nations unies en Côte d’Ivoire, Philippe Poinsot.

Pour lui, le système des nations unies veut renforcer l’impact des actions en Côte d’Ivoire, un cadre de coopération des nations unies pour le développement durable (CCDD) qui formalise le partenariat et identifie les initiatives et projets à mettre en œuvre sur une période de 5 ans, 2021-2025 dont un coût global de 368 milliards de F CFA selon Philippe Poinsot, il a indiqué ce montant a été déjà mobilisé ce qui a permis de déployer les différents projets prévus.

Par ailleurs, une visite de presse sur des sites de projets mis en œuvre par les agences du système des nations unies pour le développement (Snud) se déroule depuis 3 au 4 novembre à Abidjan.

Parfait KOFFI