Sécurité sanitaire en Côte d'Ivoire

Douanes: Près de 80 tonnes de cannabis, faux médicaments et cigarettes détruites

Economie
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
douanes-pres-de-80-tonnes-de-cannabis-faux-medicaments-et-cigarettes-detruites Près de 80 tonnes de marchandises prohibées incinérées.

Général Da Pierre-Alphonse, Directeur général des douanes ivoiriennes a procédé mercredi 24 novembre 2021 à Port Bouët à la destruction de Près de 80 tonnes de cannabis, faux médicaments et cigarettes.

Il s’agit de 10,854 tonnes de chanvre indien (cannabis), 59,772 tonnes de médicaments de qualité inférieure et falsifiés et de 8,470 tonnes de cigarettes. « Nous avons une mission principale que tout le monde connaît, c’est la collecte des deniers publics pour le budget de l’État. Mais, par ailleurs, dans nos activités, nous veillons à la sécurité sanitaire des Ivoiriens. Dans ce cadre là, nous sommes amenés à procéder à des saisies de marchandises prohibées, frappées de prohibition absolue. Aujourd’hui, nous allons détruire de la drogue (cannabis), des médicaments de qualités inférieure ou falsifiés et de la cigarette », a souligné Général Da Pierre-Alphonse.

Aussi a-t-il profité de l’occasion pour rendre hommage à des personnalités qui concourent au quotidien à l’efficacité de leurs saisies. «  Il est très difficile de procéder à ces saisies. La drogue est en train de gangrener notre société et nos enfants sont les premières victimes. Mais, c’est l’occasion aussi pour moi de saluer et féliciter le travail des agents qui veillent au quotidien à la protection de notre économie nationale ; qui sont aux frontières nuit et jour et qui ont procédé à ces différentes saisies », a-t-il noté.

Pour Général Da Pierre-Alphonse, le préjudice est d’abord sanitaire. « Là, il s’agit de marchandises frappées de prohibition absolue. Il s’agit de protéger les population. Imaginez plus de tonnes de cannabis dans les rues, aux abords des écoles, dans les lycées et partout ailleurs en Côte d’Ivoire. Nous sommes en train de protéger la santé des Ivoiriens. Et ça n’a pas de prix », a-t-il fait observer.

Avant de faire cette annonce : « Nous sommes au travail. J’ai l’ambition, sans trahir un secret, de boucler l’objectif de l’année 2021 avant la fin de l’année. L’objectif sera bouclé avant la fin de novembre. Alors ça parle mais nous, nous sommes résolument au travail ».

Cette opération s’est faite en présence Professeur Keho Yaya, Directement de cabinet Adjoint du Ministre du Budget et du Portefeuille de l'État et Soro Gountele Gonan, Directeur de Cabinet Adjoint du Ministre de la Santé ont supervisé cette opération.